• Au cours de mon voyage à Paris, j'ai photographié quelques enseignes pour la Communauté de Dany.
    Voici celle du restaurant "A la bonne franquette", dans le quartier Montmartre à Paris :







    Je n'ai pas mangé dans ce restaurant, mais outre les enseignes j'ai apprécié le nom "Auberge de la bonne franquette" et sa fréquentation...

    20 commentaires

  • Au sol, juste à mes pieds,
    Le soleil dessine une ombre portée,
    Arabesques d'un portail fermé,
    Des cercles et des spirales reliés,
    En motifs filigranés.
    Force et sérénité
    De ce majestueux portail dessiné
    Devenu cadran solaire improvisé...
     
    Sur cette ombre, ne pas marcher :
    Soigneusement la contourner !
    Attention fragile : un nuage peut la cacher...
    Instant magique à ne pas rater !



     


    21 commentaires
  • Bienvenue à Maguy du "blog de Miss Maguy" qui rejoint la communauté. Ce blog nous présente de jolies photos mettant en valeur les fleurs et la nature...

    Si vous ne connaissez pas ce blog je vous invite à aller le visiter en cliquant sur son nom ou ICI.

    Nous sommes maintenant 45 blogs et souhaitons la bienvenue à tous les blogueurs (ayant déjà écrit quelques articles et hors blogs adultes) qui voudront nous rejoindre.
    Cette communauté accueille tous ceux qui oeuvrent pour émerveiller les autres avec leurs articles et tous ceux qui s'émerveillent devant la nature et ses beautés, qui sont sensibles aux petites attentions aux autres, humains mais aussi faune et flore. 
    Dans un monde en crise il faut tâcher d'embellir au maximum notre vie et autant que possible celle des autres.
    Nous ne pouvons pas rendre le monde meilleur mais nous pouvons être meilleurs dans le monde.

    Alors je vous attends : bienvenue à tous ceux qui viendront partager leurs trésors avec nous : Armide de
    Balades avec Pistol, Ava de Connais toi toi-même, Hugues de Photos de toutVirjajaDany de Voyages autour du monde, Florence de SouvenirsArlette du Cercle des LecteursSoe du blog de Soe et MickaMarc de Metz, Isabelle de Baigneuse en devenir, Plume du blog la plume de GiacomettiDani-Elle , Amaryllis, du blog tout ce qui me plait, Fuxa et Fuxy, du terrier des renards, Sherry du blog Sherry en pays Breton, Mamalilou de caplibre, Fabienne et Denis de Au bonheur de lire, Corinne d'Ocepaco, Annick de Cayenne, Maëlle du blog "Bucolineries", Fanfan du blog "journal d'une retraitée Corse", Yolande, du blog "Les pensées de Mémé Yoyo", Gwenola, du blog "Gwenola Royer Kergoulay", Iloane, du blog "Trucs et astuces en santé animale", Cryfil, du blog "Coincoin et Coincouinette", Naline du blog "B comme Beauté", Floriane, du blog "Besoins d'ailleurs", Krys, des blogs "Se souvenir des belles choses" et "Oxygen38", Sepdebeck de Colmar, Witney, du blog "Au présent",  Perfecta, du blog "De blog et de broc",  Do du blog "Doti17", Lajemy du blog "La petite ferme dans la prairie", Mirélie, Mimiche du blog "Loisirs et contacts", CatcentCatiechris ; Domajj du blog "En terres de Champagne" et Thomas B du blog "Rock artwork ", Marylène du blog "le blog de Maryl'n, ma passion, mes idées" et Mamacat du blog "les P'tits bonheurs de Mamacat", Kinésio du blog "Kinésiologue en Bourgogne"...

    8 commentaires
  • Ma seconde prunelle, le bricoleur casse-cou dont je vous ai déjà parlé ("Les dents cassées","Une soirée pas si tranquille", "Le frigo voyageur", "Premiers jours d'école pour ma seconde prunelle"  ) a inventé la recette du "doliprane" pour sa copine. Elle était fatiguée, par la chaleur et les nuits écourtées lors des fêtes de Dax. Ils étaient au Cap-Ferret pour le week-end. Elle s'est plaint de mal de tête et il lui a proposé un doliprane.
    Mais au moment de lui porter le médicament dans la chambre où elle se reposait il s'est aperçu que le tube était vide.
    Il a alors fait couler de l'eau dans un verre, rajouté une moitié de sucre et une pincée de sel, mélangé soigneusement le tout, avant de le lui porter.
    Au bout de quelques minutes elle s'est sentie beaucoup mieux, s'est levée et ils sont partis se balader...
    Son mal de tête avait disparu, jusqu'à ce qu'il lui avoue la vérité, quelques heures plus tard, vérité qu'elle n'a guère appréciée !


    29 commentaires
  • En 1996, j'ai eu envie de reprendre le tennis de table, sport pratiqué de 8 à 15 ans en Lot-et-Garonne, en compétition. Mes enfants âgés de 12 et 9 ans eurent envie de s'y mettre aussi. Nous habitions Bruges à l'époque et le club le plus proche était à Eysines (environ 4 kilomètres). Très vite ils se prirent au jeu et se lancèrent aussi dans la compétition avec des jeunes de leur âge.
    Je rencontrai ainsi d'autres parents et Josette, la mamie de Damien, un coéquipier d'Aurélien.

    Comme nous accompagnions les enfants lors des tournois et des matchs en équipe nous fîmes plus ample connaissance et devînmes amies. Elle parlait et moi j'écoutais. Elle me racontait sa vie : sa mère morte à sa naissance, elle avait été élevée par ses grands parents et ses tantes avant que son père ne se remarie avec une femme qui la détestait. Elle me racontait ses débuts professionnels à la banque, où son père déjà employé l'avait fait entrer, son amour avec un autre employé bourru et peu amène qu'elle avait épousé. Elle me parlait de leur vie en Afrique où son mari et elle étaient partis pour pourvoir vivre plus largement, de ses enfants, son fils Philippe et sa fille Christine, très tôt malade... Elle parlait, parlait, pendant que les enfants jouaient ... Jamais d'elle mais toujours de sa famille, de ses petits-enfants... Leurs vacances, leurs études, leurs qualités et défauts... Son mari était mort jeune, d'un infarctus, une nuit à côté d'elle. Son fils s'était occupé de tout... A 20 ans il avait eu un cancer, poursuivant malgré la chirurgie puis les séances de radiothérapie ses études, en tout point semblables aux miennes. Il aimait lire, écrire. C'était un homme presque parfait, qui avait épousé à 22 ans une femme plus âgée que lui et qu'elle critiquait beaucoup...
    Damien, fils de Christine, était en réalité élevé par elle, qui l'accompagnait partout, le suivait dans ses études, s'était occupé de lui lorsqu'il avait été gravement malade. Damien se révéla trés doué au ping-pong, beaucoup plus que mes fils.
    Son oncle, Philippe, passionné lui aussi par ce sport, venait l'encourager. Nous fîmes connaissance et sympathisâmes... La mamie de Damien organisa des rencontres entre nous : sportives, et festives...

    Les années passèrent... Philippe divorça. Nous nous voyions de temps en temps, à l'occasion de compétitions de ping-pong... Peu à peu, sans m'en rendre vraiment compte, écoutant toujours les récits de mon amie Mamie, je tombai amoureuse de lui... Je continuai à m'entendre très bien avec elle, même quand nous commençâmes à sortir ensemble. Philippe ne lui parla de notre relation qu'au bout de 6 mois, pour "préserver son coeur"...
    C'était une belle-mère idéale, toujours de bonne humeur. J'avais plaisir à être en sa compagnie, à passer week-end et vacances avec elle...
    Mais c'était une mère qui avait idéalisé son fils et n'en connaissait qu'une facette...
    Philippe était tout à fait différent du portrait qu'elle m'avait dressé de lui, en toute bonne foi...
    Nous nous sommes séparés avec Philippe, au bout de 4 ans. Il m'a remplacé tout de suite avec une femme qu'il a présenté illico à sa mère, et qu'il devait connaître avant... Il n'a plus répondu ni à mes appels téléphoniques, ni à mes textos, ne me rendant même pas mes clés en main propre ! Quant à elle, ma belle-mère idéale, son téléphone est aussi tombé en panne...
    Je ne les ai jamais revus depuis, ni lui, ni elle... 

    ****** Si vous avez aimé, avez vous lu "Eve, une bien jolie personne" ? *******

    24 commentaires