• "Pourquoi les oiseaux meurent..." de Victor Pouchet

    'ai emprunté ce livre à la médiathèque.

     

    Informations pratiques : paru en septembre 2017 aux éditions Finitude. 184 pages

     

    La 4ème de couverture :

    Il est tombé des oiseaux en Haute-Normandie.
    Il a plu des oiseaux et manifestement tout le monde s’en fiche. À peine quelques entrefilets dans la presse locale. Seul un jeune Parisien, histoire d’échapper à sa thèse, se passionne pour le phénomène. D’autant que c’est arrivé dans le village où il a grandi.
    Il fouille, il cherche, il enquête. Les pistes se multiplient, toutes plus inattendues et extravagantes les unes que les autres. Il descend la Seine à bord d’un bateau de croisière, tombe amoureux, se découvre des alliés, des ennemis, s’invente une famille et tente de mettre un peu d’ordre dans ses notes et dans sa vie.

    Victor Pouchet signe un premier roman malicieux, il propose un river-trip normand comme d’autres un road-trip californien.

     

    Mon ressenti :

    Il a plu des oiseaux morts à Bonsecours, près de Rouen en Normandie et Victor Pouchet, étudiant dépressif et désoeuvré, décide de chercher pourquoi. Il prend un bateau qui descend la Seine de Paris vers Honfleur, une sorte de croisière pour seniors.

    Il ne se passe pas grand chose sur le bateau, dans une ambiance de fin du monde., mais j'ai apprécié le grain de folie de l'auteur dont c'est le premier roman. Victor prend des notes sur "le cahier des oiseaux morts", visite musée et bibliothèque, tombe plus ou moins amoureux...

    Petit bémol : certains passages sont un peu longs lorsque Victor effectue des recherches à la bibliothèque sur son prétendu ancêtre, fondateur du Muséum d'Histoire naturelle de Rouen...

     

    Un extrait :

    "Il fallait me guérir de la dispersion pour disperser la dépression pensait-elle (sans me le dire), ou l'inverse peut-être, remélanger les lettres plongées dans le sac de sable existentiel".

     

    J'avais emprunté en même temps un autre livre que je n'ai pas fini : "Un certain M Piekielny" de François-Henri Désérable, arrêté à la page 44, faute d'intérêt.

    « Gâteau moelleux aux myrtilles...Une petite princesse est née le 4 mai 2018 : voici Manon ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Mai à 20:35
    Durgalola

    J'avais hésité à le prendre, la couverture est si jolie. Mon mari m'a pris, il a bien aimé mais il faisait quelques réserves comme toi. Je vais lui demander.

    Bises et bon dimanche. 

    2
    Samedi 5 Mai à 20:36

    ... tu n'as pas l'air de l'avoir trop apprécié, ai-je raison?

    Bises du soir,

    Mireille du Sablon

    3
    Dimanche 6 Mai à 17:46

     

    Bonsoir Mireille. J'ai deviné plus que compris... J'espère que vous avez eu du soleil comme nous. Bisous

     

    NON NON je ne m'appelle pas Mireille chère Ecureuil ha ha ha mais Renée ha ha ha .

    Mais merci quand même d'être passée chez moi .

    Gros bisous marseillais sous le soleil .

    Renée (mamiekéké).

      • Dimanche 6 Mai à 19:43

        Excuse moi :je me suis trompée... Bisous

    4
    Dimanche 6 Mai à 19:03

    Salut

    Les oiseaux ont une baignoire dans mon jardin et crois moi c'est un plaisir de les voir s'ébattre.

    Le temps est super beau .

    Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :