• Livres lus en novembre et décembre 2017...

    Je vous ai déjà parlé de 5 livres lus en novembre et décembre 2017 :

    - "Toujours maudit" de David Rufier, un livre désopilant

    - "Par amour" de Valérie Tong Cuong, un livre bouleversant

    - "L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes" de Karine Lambert, un livre rafraîchissant

    - "Code 93" d'Olivier Norek, un thriller captivant

    - "Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin-Lugand, un livre plaisant.

     

    J'ai également lu :

     

    - "L'éveil de Mademoiselle Prim" de Natalia Sanmartin Fenollera, sorti en 2013 aux Editions Pocket. 345 pages

    La 4ème de couverture :

    Cherche esprit féminin détaché du monde. Capable d'exercer fonction de bibliothécaire. Pouvant cohabiter avec chiens et enfants. De préférence sans expérience professionnelle. Titulaires de diplômes s'abstenir.Mademoiselle Prim, bardée de diplômes et sans expérience d'enfants et de chiens, ne répondait qu'en partie à ce profil... Engagée par un étrange gentleman, aussi cultivé que peu délicat, elle va découvrir la singularité et les secrets du petit village de Saint-Irénée d'Arnois. Loin du monde moderne, les habitants semblent s'être mis d'accord pour faire de leur vie un bonheur permanent. Prudence Prim tombe vite sous le charme de ce paradis perdu et de sa devise : profitez de la splendeur des choses simples de la vie !

    « Ce n'est pas un livre, c'est un ovni. Un roman tombé du ciel. » Le Figaro littéraire

    « Succulent ! À lire sans modération... » La Croix

     

    Mon ressenti :

    Prudence Prim, jeune femme bardée de diplômes, très rigide, devient bibliothécaire pour "l'homme au fauteuil", dans un petit village singulier, où tous les habitants semblent avoir été triés sur le volet. Ils vivent en dehors du temps.

    Il ne se passe pas grand chose et je me suis un peu ennuyée.

     

    - "Eunoto, les noces de sang" de Nicolas Feuz, sorti en 2017. 391 pages.

    La 4ème de couverture : 

    Il lui promit de l'aimer pour le meilleur et pour le pire, sachant que seul le pire les attendait. Il lui promit de l'aimer jusqu'à ce que la mort les sépare. Mais pas au-delà.

    Le Monstre de Saint-Ursanne est-il victime d'une erreur judiciaire ? Qui sont ces jeunes filles décapitées, dont les corps ont été trouvés au château de Valangin et au barrage de Schiffenen ? Pourquoi un gendarme genevois a-t-il été tué devant les HUG ? Jeune inspecteur de la police neuchâteloise, Michaël Donner trouvera-t-il des réponses en ville de Lausanne ou dans le domaine skiable des Quatre Vallées ? Quand l'enquête sur un tueur en série prend une dimension romande et requiert la mise en oeuvre de l'entraide intercantonale...

     

    Mon ressenti :

    Nicolas Feuz, procureur neufchâtelois nous offre un thriller plein de rebondissements, mais un peu compliqué car il y a de nombreux personnages, plusieurs affaires et plusieurs lieux de crimes.

    Mike Donner, jeune inspecteur de police part sur la piste du tueur en série, dans les différents cantons suisses, avec Lara, sa collègue et compagne.

    Le monstre de Saint-Ursanne a un successeur encore plus diabolique et cruel. 

     

    « A Nantes, une offre d'emploi pour devenir pilote d'éléphant...Ma petite crèche, Noël 2017... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Décembre 2017 à 14:11
    Dani et ses Chats

    Bravo ! Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :