• Le petit écureuil de Mirélie...

    Michèle m'a autorisée à publier son très joli poème, lu sur son blog, "Le blog de Mirélie". 

    "Le petit écureuil"

    Huit heures du matin, vacances printanières,

    Réveil spontané sans réveil programmé.

    Réveil dans notre caravane au milieu des prés

    Caravane installée sous les saules, les érables, les sorbiers.

    Vacances au calme en pleine campagne

    Avec pour seuls compagnons la brise et les oiseaux.

     

    Je tire le rideau sur la nature ensommeillée,

    La végétation originelle par l’homme non gérée,

    La campagne, comme en ville, on n’en voit plus jamais.

    A perte de vue, les champs, les arbres, les collines boisées.

    Et, le ciel immense, semble-t-il, plus vaste,

    Qu’ailleurs, tout près de la ville.

    Le gazouillis des oiseaux accompagne notre réveil,

    Et semble nous souhaiter un bon accueil.

     

    Première image inattendue en ce début de journée,

    Un petit écureuil, sur l’herbe, semble posé.

    Il a l’air si léger, sur ses pattes, appuyé.

    Il grignote, devant notre porte, quelques miettes laissées.

    Petit écureuil roux, vif,

    Petit écureuil furtif.

    Petit animal fugitif.

     

    Souhaitant conserver une image durable

    De ce court instant de nature sauvage,

    Nous avons essayé de te saisir et te garder

    Dans nos images pérennes, nos photos souvenirs.

    La porte, doucement entrebâillée,

    L’appareil photo autour du cou déjà prêt.

    Mais, sitôt la porte ouverte. Hop ! Déjà enfui.

    Rapide comme l’éclair, pas le temps de garder

    Un seul cliché de toi dans notre album photos.

     

    Vite, tu as grimpé sur le tronc d’un sorbier,

    Etonné, semble-t-il, d’être ainsi dérangé.

    A paru regarder si tu étais poursuivi.

    De toute manière, tu avais décidé,

    De ne pas nous offrir plus,

    Que ce que tu nous avais déjà donné,

    Un fugitif instant d’intense bonheur,

    Une brève image de ta sauvage vie,

    Un moment pendant lequel nous avons oublié

    Combien l’homme, de tous temps,

    Est parvenu à oublier,

    Qu’il n’est pas venu sur terre le premier,

    Et, qu’il ne devrait pas se comporter,

    Comme le maître du monde,

    Et, toutes les créatures, négliger et tuer.

     

     

    Mercredi 20 Mai 2009

    Michèle Durand

    « Requin, Dauphin, Rephin ou Dauquin ?Ivresse du premier baiser... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Juin 2009 à 18:45
    ~~Kri~~

    Un très beau texte
    Bravo!

    2
    Lundi 1er Juin 2009 à 20:19
    kayababouch
    Joli poème !!! Pour un petit écureuil !! Bisou
    3
    Lundi 1er Juin 2009 à 20:20
    Dany
    Merveileux poéme pour ce petit écureuil... bisous
    Dany
    4
    Lundi 1er Juin 2009 à 21:25
    chipie95320
    quel magnifique poème ! bravo à  Mirèlie bonne soirée
    5
    Lundi 1er Juin 2009 à 21:31
    LADY MARIANNE
    bonsoir
    un poème magnifique !!!!    déscription chronologique et poétique -
    la fin c'est la triste réalité !!
    bonne soirée et mes félicitations à l'auteur
    Lady marianne
    6
    Lundi 1er Juin 2009 à 23:20
    fanfan
    c'est très joli en effet d'avoir décrit  en poème, ce moment magique!!
    7
    Mardi 2 Juin 2009 à 01:20
    mamalilou
    je viens de le lire chez elle ce jour même!
    c'est vrai que son blog est charmant et ce poème en particulier
    bises et belle nuit
    8
    Mardi 2 Juin 2009 à 02:21
    Armide
    Habitant un moment le Texas, j'avais "adopté" un petit écureuil roux que j'avais prénomé "Pancho Villa"... un de mes meilleurs souvenirs.
    9
    Mardi 2 Juin 2009 à 06:49
    pauline
    superbe ce texte ! et trop belle la photo !!! je galère j'arrive pas à en faire une,(à part en Amérique du Nord, mias j'avais pas le super appareil)... j'y arriverais... lol
    bon mardi !
    10
    Mardi 2 Juin 2009 à 08:03
    gypsy
    bonjour Brigittr
    bravo à Michèle !c'est joli texte! bonne journée! bisous
    11
    Mardi 2 Juin 2009 à 09:07
    Michel

    Bonjour, beau souvenirs, beau texte, le principal n'est pas la photos, mais le souvenirs de cette rencontre matinale. Bonne journée, Michel

    12
    Mardi 2 Juin 2009 à 13:39
    isdael
    Comme c'est mimi ,  dans mon jardin j'en ai eu  jusqu'à une vingtaine    gros bisous  plein plein de soleil !
    13
    Mardi 2 Juin 2009 à 13:43
    mirelie
    Bonjour Ecureuil bleu, peux tu préciser stp que la photo n'est pas de nous, merci ?
    Si ce n'est déjà fait je vais le rajouter sur mon blog.
    Comment fais tu stp pour récupérer un texte quand le clic droit est bloqué ? Ou alors en fait il n'est pas bloqué sur mon blog ? Je m'attendais à ce que tu me demandes de t'envoyer le texte par mail. Ca me préoccupe tout de même un peu si n'importe qui peut me piquer mes textes.
    Merci de me répondre,
    Aujourd'hui je suis débordée avec le rangement des vacances, etc;..
    14
    Mardi 2 Juin 2009 à 22:33
    chaton

    que c'est mignon :-)

    15
    Mercredi 3 Juin 2009 à 08:59
    mirelie
    Merci Ecureuil bleu, je savais cela, mais j'avais bloqué le clic droit pour éviter la sélection du texte et sa copie, enfin je le croyais....
    Autre chose, stp peux tu me dire à partir de quel chiffre le blogrank passe en Privilège et ce qu'il y a à faire quand on voit ce chiffre chez nous ?
    J'ai démarré très bas mais la progression est constante alors je me renseigne.
    Bonne journée (ensoleillée ?) Pour nous c'est bleu très très très clair : un vrai ciel de Provence ma foi ! et je t'en envoie un petit morceau en pensée...
    16
    Dimanche 11 Octobre 2009 à 21:18
    bernard
    Un très beau texte pour cette rencontre inattendue. A+
    17
    Vendredi 25 Juin 2010 à 06:03
    Elie

    Adorable!Merci!
    Te souhaite une belle journée de soleil!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :