• "La Vipérine" de Guy Rieucau, harceleuse professionnelle...

    J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque, pour son titre.

    Informations pratiques :

     

    Roman de Guy Rieucau, paru aux Editions "Encre bleue éditeur", collection Large vision, en 2006. 269 pages.

     

    La 4ème de couverture :

    Spolier frères et soeur. Humilier mari et amants. Abuser de la confiance des amies et collègues. Persécuter jeunes pensionnaires et subordonnés... Ainsi s'épanouit Madame Cégar, harceleuse insatiable, jusqu'au jour où elle est découverte empoisonnée à son domicile.
    Le lieutenant de police Bruno de la Pradelle, jeune Aveyronnais exilé par amour en pays cauchois, ne parvient pas à déceler la faille qui permet à un enquêteur d'arracher des aveux. Pourtant, que de suspects paraissent impliqués !
    "D'où elle est, si elle est quelque part, Mme Cégar, la Vipérine, l'observe, le nargue, souriante de défi. Elle l'obsède et en jouit, heureuse de voir qu'elle est à l'origine de tous ses ennuis."

     

    Mon ressenti :

     

    Le lieutenant de police, Bruno de La Pradelle, enquête sur la mort de Madame Cégar, retrouvée morte, empoisonnée.

    Il va rencontrer ceux et celles qui ont côtoyé cette Vipérine, surnommée par certains : "La hyène", et subi sa méchanceté sans limite. A travers les différents témoignages et des extraits de son journal intime, nous découvrons le portrait de cette femme sans scrupule ni pitié qui a brisé la vie de nombreuses personnes autour d'elle. La seule personne que la Vipérine n'a pas réussi à dominer ni à mépriser ; sa grand-mère...

    Ce roman, écrit en gros caractères, se lit bien

    Je n'ai rien trouvé sur ce roman sur internet, pas une seule critique... Etonnant...

     

    Un extrait :

    - les meilleurs clients des foires-à-tout sont les exposants eux-mêmes. Dans un couple bien rôdé, alors que l'un tient le stand, l'autre estime le moment venu d'aller faire un tour... Il revient les bras chargés, au grand dam du conjoint qui, fâché, part à son tour jeter un oeil et revient, les bras chargés !

    « Vos jolies cartes de voeux...Les jolis noms... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Janvier à 20:03

    ...un livre abordable avec un peu de suspens, pourquoi pas... il me semble avoir vu ce livre à la bibliothèque de mon quartier.

    Bises du soir

    Mireille du Sablon

    2
    Mercredi 23 Janvier à 20:18
    Merci pour ton ressenti, je ne connais pas.
    Bisous et bonne soirée
    3
    Mercredi 23 Janvier à 20:38
    Durgalola
    La phrase que tu cites m'ont fait sourire. Et merci pour ton ressenti. Bises
    4
    Jeudi 24 Janvier à 07:11

    merci pour ce livre bonne idée de lecture

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :