• La poule aux oeufs d'or...

    Pour le casse-tête de la semaine de Lajemy, sur le thème de "l'or", voici une de mes fables préférées de Jean de La Fontaine :" la poule aux oeufs d'or", mélange pour moi de rêve et de sagesse.

    (Ma source sur le net :   http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/pouledor.htm )

     

    LA POULE AUX ŒUFS D'OR

       L'Avarice perd tout en voulant tout gagner.
                Je ne veux  pour le témoigner
      Que celui dont la Poule, à ce que dit la fable, 

                Pondait tous les jours un œuf d'or.
      Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
      Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
      A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
      S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
                Belle leçon pour les gens chiches :

    Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
      Qui du soir au matin sont pauvres devenus
                Pour vouloir trop tôt être riches ?

     

    poule.jpg


      

    Comme souvent Jean de La Fontaine s'est inspiré de fables d'Esope :

    La femme et la poule.
    Une veuve avait une poule qui lui pondait un oeuf par jour. Elle se dit que si elle lui donnait plus de grain, sa poule pondrait deux fois par jour : aussi accrut-elle sa ration. Mais la poule devenue grasse ne put même plus pondre son œuf quotidien.

    La fable fait voir qu'à convoiter plus que ce que l'on a, l'on perd même ce que l'on possède.

    L'oie aux œufs d'or
    Hermès avait un adorateur très zélé, qu'il gratifia d'une oie aux œufs d'or. Mais l'homme ne sut se contenter de cette rente trop modeste ; croyant que son oie avait des entrailles toutes d'or, il n'hésita pas à l'immoler. C'est ainsi qu'il ne fut pas seulement trompé dans son attente, mais privé de ses œufs, car dans son oie, il ne trouva que de la chair.

    De même, il arrive souvent que les gens cupides, à vouloir toujours plus, perdent même ce qu'ils possèdent.       

    « Bienvenue à Violette, Louise, Mimi Angel, Dana, Recette gourmande et Iandoo dans "Embellissons nous la vie..."Le chien est-il toujours le meilleur ami de l'homme ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Novembre 2010 à 07:22
    moqueplet

    Ah ce "Jean de la Fontaine", que de belles fables il a écrites......merci et belle journée

    2
    Lundi 8 Novembre 2010 à 09:14
    LADY MARIANNE

    bonjour Ecureuil
    oui bien dit et imagé --  à trop vouloir on perd tout -
    une belle leçon de morale que rien ne peut empêcher !!
    bon lundi   bisous   Lady Marianne
     

    3
    Lundi 8 Novembre 2010 à 09:45
    Quichottine

    Une fable que j'aime beaucoup, c'est vrai... Je pense que ce contenter de ce qu'on a est sage... (mais que s'il n'y avait eu personne qui ait voulu davantage nous en serions encore à l'âge de pierre.)

     

    Un sourire pour toi, Brigitte en ce lundi matin. Passe une bonne journée. Bisous.

    4
    Lundi 8 Novembre 2010 à 09:57
    cricket1513

    je ne connaissais pas "la femme et la poule" et "l'oie aux oeufs d'or" merci de me faire découvrir ; effectivement le parallèle est inévitable !

    il y a bien ensuite peau d'âne avec ses crottes en or ... mais le père le tue par amour ..

    bon lundi

    christelle

    5
    Lundi 8 Novembre 2010 à 10:12
    JeeretGab

    Bon Lundi.

    La poule aux oeufs d'or est une bonne histoire sur la cupidité.

    7
    Lundi 8 Novembre 2010 à 11:16
    Mary

    j'avoue que c'est une trés belle idée Brigitte merci !  j'ai du retard pour ma participation lol ! merci non l'aquarelle c'est d'une amie elle est de 1985 ! grosses bises. Mary

    8
    Lundi 8 Novembre 2010 à 11:19
    jean-marie

    bonjour, ma chère Brigitte,
    c'est une fable que j'aime bien
    sa leçon est  très profonde
    et vraie ô combien !
    tant de gens tombent dans ce genre de piège...
    bonne journée à toi
    gros bisous bisous
    jean-marie

    9
    Rem
    Lundi 8 Novembre 2010 à 13:07
    Rem

    Les fables sont une source inépuisable de philosophie   bonne journée Bises

    10
    Lundi 8 Novembre 2010 à 13:54
    Marie

    la sagesse, la patience, des qualités qui se perdent..dommage....bises toutes grises et pluvieuses..

    11
    Lundi 8 Novembre 2010 à 15:02
    Le Nirvana

    aaah! rappel de mes années scolaires, j'avais une prof qui était fan des fables de la Fontaine....à l'époque je ne partageais guère....Avec le temps, c'est venu...Joli rappel !

    Belle semaine à toi, Ecureuil !!

    12
    Lundi 8 Novembre 2010 à 18:05
    Maria Dora

    Bonjour Brigitte , j'aime la fable de La Fontaine et la morale est bien juste , a vouloir trop on finit par ne plus rien avoir , il faut se contenter de ce que l'on a ! C'est une belle participation au " casse téte " ! Bonne soirée Brigitte et bonne semaine , bisous !

    13
    Lundi 8 Novembre 2010 à 18:35
    SONYA
    un très bon moment de réflexion et j'aime. gros bisous
    14
    Lundi 8 Novembre 2010 à 18:45
    Hugues

    Bonsoir Brigitte.

    Il faudrait absolument que ces fables soient enseignées et expliquées de façon précise à TOUS les jeunes d'aujourd'hui, mais je me demande dans quelle mesure elles font partie d'un programme. Je crains fort qu'on les trouve trop ringardes depuis trop longtemps déjà, et pourtant ...

    A bientôt.      Hugues

    15
    Lundi 8 Novembre 2010 à 18:53
    MEME YOYO (Yolande)

    C'est une belle leçon que les fables de La Fontaine -  bisous Brigitte

    16
    Lundi 8 Novembre 2010 à 19:37
    Solange

    Qui trop embrasse mal étreint, comme à trop vouloir on perd tout. Belle leçon

    17
    Lundi 8 Novembre 2010 à 20:29
    fanfan

    Belle leçon de morale; je n'aime pas les avares!

     

    J'ai vu que la famille s'agrandit!

    Bisous

     

    18
    Lundi 8 Novembre 2010 à 21:03
    justin

    Bonsoir,

    je viens du blog de mary, super jean de la Fontaine, quelle poésie, super. nathalie

    19
    Lundi 8 Novembre 2010 à 21:44
    ozymandias

    M. de La Fontaine a toujours écrit des fables pour faire comprendre aux hommes leurs erreurs passées ou à venir

    celle ci est bien dans le ton

    merci Brigitte

    je t'embrasse

    joelle

    20
    Lundi 8 Novembre 2010 à 22:07
    Hélène

    C'est assez amusant, je connais une autre histoire de poule aux oeufs d'or, mais j'ignore d'où elle vient: un jeune garçon pauvre part en voyage et emporte avec lui une poule aux oeufs d'or... 2 soeurs de l'aubergiste chez qui il s'installe cherchent à la dérober... Et y reste collées. Le curé apprenant cela vient leur faire la leçon, le bedaud très inquiet part à sa recherche....

    Jusqu'à ce qu'une princesse s'y trouve elle-aussi collée:

    le sort la délivre, elle épouse le jeune homme et ils règnent avec sagesse et générosité!

    Bisous, Brigitte!

    21
    Mardi 9 Novembre 2010 à 02:09
    belgique-chine

    beaucoup devrais retenie cette leçon

    bonne journée

    22
    Mardi 9 Novembre 2010 à 15:00
    virjaja

    je m'en contenterais d'un oeuf en or par jour...un par semaine meme ....je ne connaissais pas les deux autres, merci! gros bisous Brigitte. cathy

    23
    Mardi 9 Novembre 2010 à 19:22
    Béa kimcat

    Je suis friande des Fables de La Fontaine

    24
    Mardi 9 Novembre 2010 à 21:37
    Jeanne Fadosi

    cette remise en pespective est bien intéressante. et je crains que les éditeurs de tout poils avec les meilleures intentions du monde ou pour protéger leurs intérêts, ne soient en train de tuer la poule aux oeufs d'or de la création artistique qui n'est jamais ex nihilo.

    25
    Mardi 9 Novembre 2010 à 22:33
    catcent

    Superbe, trois fable à faire refléchir à leur manière.

    Bisous ecureuil bleu Bonne fin de soirée bye

    26
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 00:29
    mamalilou

    oh oui, cupides...

    ya même des qui te disent que la vie est une partie d'échecs...pfff les échecs se sont des maths... en réalité, ils ne font que jouer à une folle partie de monopoly géant, et souvent sans considération pour la vie des autres...

    27
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 14:02
    Pipolin

    Bonjour Marainne

    Bonne morale et si d'aventure, je la rencontre, je prendrais soin de "la poule aux yeux d'or".

    Si onlève le mot poule, après c'est poètique et romantique, mais le jeu de mots ne marche pas.

    Ton filleul et ami

    Philippe Pipolin

    28
    soe
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 20:16
    soe

    Petite j'y croyais, j'allais souvent soulever les poulettes dans les nichoirs, quitte à me faire dévorer les mains surtout quand elles couvaient...quels souvenirs... mais pas d'oeuf en or, dommage...

    29
    Jeudi 11 Novembre 2010 à 09:47
    Annie

     

    Aimerais-tu publier dans ma nouvelle communauté “témoignages de réussites”?

    Je ne mets pas de pub dans mon blog, l'idée n'est pas que ça me rapporte mais que ça apporte aux autres de partager ses succès.

    Bonne journée!

    30
    Samedi 13 Novembre 2010 à 19:54
    philae

    belle idée bravo

    31
    Vendredi 2 Décembre 2011 à 23:39
    esperance

    ahhhhh si ces fables pouvaient revenir au goût du jour ! de superbes leçons de morale   bon week end

    32
    jill bill
    Dimanche 24 Juin 2012 à 13:53
    jill bill

    Ah la course à l'or... Cette fièvre qui brûle tout... Bises de jill, défi réussi Brigitte.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :