•  Au fond du jardin il y a un lagerstromia, un lilas des indes. C'est un arbuste que j'apprécie pour sa floraison estivale, mais celui-ci ne m'a offert cet été qu'une seule grappe, celle-ci  :

     

    lagerstromia

     

    Après la pluie, avec ses étamines jaunes et sa jupe plissée ornée de perles, je la trouve superbe...

    Quand je plisse les yeux je vois une des danseuses de Degas s'apprêtant à virevolter. 

    J'ai envie de prendre un pinceau et des godets d'aquarelle... 

     


    23 commentaires
  • Une gentille tornade, un peu comme la tornade blanche dans les anciennes publicités d'Ajax (retrouvée sur un superbe blog : http://blogpub.canalblog.com/)...

    tornade2.jpg

     

    Quand ma soeur Pascale arrive chez moi, elle range tout, jette tout, arrache tout.

    Quand elle repart tout est propre et bien rangé mais je ne retrouve plus rien et je peste parcequ'elle a jeté des petits trucs qui "auraient pu" me servir ou des plantes qui "auraient pu" reprendre...

    Lorsque nous étions enfants, c'était une tornade de paroles et je la trouvais fatigante. En vieillissant elle s'est calmée en paroles, ou je me suis habituée. 

     

    Sans elle j'aurais eu du mal à tout ranger dans la maison après mon déménagement en novembre dernier car l'ampleur de la tâche me décourageait et je n'arrivais pas à imaginer comment tout ranger.

     

    Pour ce week-end de l'Ascension, elle est venue passer quelques jours à Arès avec son fils de 8 ans. Et elle a entrepris de nettoyer le jardin, la maison étant maintenant bien rangée (bien pour elle, très bien pour moi mais nous n'avons pas la même échelle).

    Je comptais me la couler douce : bloguer pour rattraper mon retard, lire, faire du crochet, peindre, me balader en canoë... J'ai donc nettoyé le jardin avec elle : ratissé les feuilles de chêne, arraché les petits chênes qui poussent partout, vu que je n'ai pas ramassé tous les glands, enlevé la mousse du gazon, taillé le rhododendron, etc...

    Puis il a fallu se débarrasser des déchets. Nous avons jeté le contenu d'une dizaine de poubelles de 100 litres à la déchetterie, mais nous n'étions pas les seules et les bennes étaient pleines. Moi j'aurais tout rembarqué et stocké en attendant le prochain week-end, cool.

    Pas ma soeur : elle est montée dans la benne, a tassé et poussé les déchets et nous avons jeté nos déchets verts.

    J'ai encore dans le jardin 4 poubelles pleines et un conteneur de 240 litres mais ce sera pour une prochaine fois...

    Mes résolutions : à l'automne je ferai élaguer les deux chênes qui poussent dans mon jardin mais ça ne résoudra pas tout car une dizaine de chênes poussent côté rue. Alors lorsque tous les glands seront tombés, j'organiserai un ramassage de glands dans le jardin, genre "vide-greniers" : j'offrirai des petis cadeaux à ceux qui m'aideront.

    Bien sûr, ma soeur sera la première invitée... 


    30 commentaires
  • Je vous ai déjà beaucoup parlé de catalpas : celui de mon enfance, toujours aussi beau, celui de ma nouvelle maison et le bébé catalpa que j'ai adopté alors qu'il poussait sur un trottoir. Et je vous ai raconté aussi comment mes deux chacureuils, grimpent dessus ("les chats dans le catalpa").

     

    Le catalpa du jardin est en fleurs actuellement, après avoir semé les graines contenues dans ses haricots à tout vent. Lorsque j'habitais à Bruges il y a une dizaine d'années, j'avais aussi un catalpa et ma mère me demandait de lui garder des graines car elle aurait aimé en planter un dans son jardin. Je n'ai jamais réussi à faire pousser une graine.

    Cette année, les graines se sont dispersées un peu partout dans le jardin et des pousses apparaissent...

     

    Si maman était encore là je pourrais lui offrir des dizaines de bébé catalpa... Alors en son hommage j'ai repiqué des pousses dans des pots et j'ai de nombreux bébés catalpa pour elle.

     

     

    Le catalpa en fleurs :

     

    catalpaM3 

    catalpam4

     

     

    Le catalpa junior :

    catalpam1 

     

    Un des bébés catalpa :

    catalpam2 

      Jeux d'ombre sur les feuilles en forme de coeur :

      catalpaM5

     


    29 commentaires
  • Dans ma nouvelle maison il y a, dans le jardin, une gloriette en fer forgé, avec un banc à l'intérieur pour lire ou deviser. Mais voilà, si la gloriette a (peut-être) eu autrefois des jours de gloire elle est maintenant mangée par la rouille par endroits.

     gloriette3

    Elle pouvait être agréméntée d'une toile blanche en coton et de coussins sur le banc circulaire.

    gloriette4 

    Ces deux premières photos m'ont été envoyées par l'ancien propriétaire, alors que j'hésitais encore.

     

    Par la suite je me suis aperçue que la gloriette était en mauvais état. N'ayant aucune connaissance en soudure, j'ai choisi une autre façon de la consolider en plantant tout autour des plantes grimpantes qui devraient la soutenir si elles poussent bien comme je le souhaite.

    J'ai planté 3 pieds d'actinidias (2 femelles et un mâle), un plumbago bleu ciel, une passiflore, une bignone et la christophine que j'avais planté en pot il y a quelques temps et qui semble bien se plaire...

     

     

     

     

    gloriette5 gloriette7

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     La bignone                                                                                         Un pied d'actinida (kiwi)

     

     

     

    gloriette8

     

     gloriette9

    Un second pied de kiwi 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le peid de passiflore (fruits de la passion)

     

    plumbago

     

    Le plumbago

     

    Et la christophine qui commence à s'éveiller :

    gloriette6


    34 commentaires
  • Il y a quelques semaines j'ai acheté une plante d'intérieur que je découvrais : la plante à lanterne d'Afrique, appelée "Cenopegia sandersonii".

    Cette plante est originaire du Swaziland en Afrique australe. Elle se caractérise par ses tiges insolites en forme de lianes garnies de fleurs ressemblant à des lanternes. Ces fleurs de couleur vert clair, à motif tigré,ont un léger parfum de citron vert.

    Elle fleurit en permanence de février à décembre dans un emplacement ensoleillé et  nécessite peu de soins (arrosage restreint, température de 12 à 25 °, luminosité abondante".

     

     

    Cette Cenopegia semble se plaire chez moi car les lanternes abondent...

     

    plantel1

     

    plantel3

     

    plantel2

     

    plantel4


    35 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique