• Imprimer en 3 D une tarte au citron meringuée, c'est possible...

    Je vous ai plusieurs fois parlé des imprimantes 3D, depuis mars 2014 : "une mini-usine à la maison", "une entreprise spécialisée dans l'impression en 3D", "l'impression 3D et les tisserands du vivant", "une main imprimée en 3D", "votre portrait en 3D", "Les imprimantes 3D en grande surface", "Les imprimantes 3D à l'école"...

    Je viens de découvrir les imprimantes 3D à usage alimentaire.

    Le dimanche 14 mai, au FabLab Festival de Toulouse, une imprimante 3D à usage alimentaire conçue par la société By Flow de Maastrich a été présentée au public.

    Sylvain Joffre, chef étoilé, et Frits Hoff, ont réalisé avec cette imprimante une tarte au citron meringuée, puis une rosace en chocolat, remplaçant les consommables habituels des imprimantes 3D par des ingrédients alimentaires : farine, sucre, chocolat...

    La société By Flow a déjà placé 400 machines de ce type dans des restaurants et des maisons de retraite. 

    L'intérêt des ces imprimantes 3D alimentaires réside dans la personnalisation de la nourriture.

    Elles permettent de fabriquer des repas parfaitement équilibrés avec des apports nutritionnels parfaitement contrôlés et adaptés à des catégories d’individus particuliers comme les sportifs de haut niveau ou les personnes souffrant de problèmes digestifs, mais également pour les bébés ou les personnes âgées.

    Elles permettent aussi de réaliser des décorations personnalisées (décoration de pièces montées avec une réplique exacte des mariés, photo du client sur un burger…) et offre la possibilité de créer un gâteau en forme de flocons de neige, de fleurs, de créer des raviolis personnalisés…
    La nourriture peut être imprimée sous n’importe quelle forme et n’importe quelle taille. Les possibilités de création sont ainsi multiples aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises : les marques pourraient ainsi créer des aliments à leur effigie lors d’événements, bonbons à l’effigie des clients…

    Une imprimante permettant de produire des glaces à l'italienne de toutes formes, même à l'effigie d'un monument, va être commercialisée au prix de 5 000 €.

    Une imprimante permettant de produire et cuire des pizzas est en cours d'expérimentation.

    Une entreprise Barcelonnaise va commercialiser au prix de 1 000 € une imprimante permettant de préparer des cheeseburger, des raviolis et du fromage.

    A Rennes, le centre culinaire contemporain fabrique des crêpes à partir de dessins grâce à une imprimante 3D et teste différents dosages de farine.

    Le Fab Café de Tokyo propose des bonbons en gélatine à l’image des clients, entièrement scannés.

    Une imprimante 3D  baptisée ChocaByte vendue 99€ permet de produire ses propres chocolats en une dizaine de minutes, d'une taille limitée (5 x 5 x 2,5 cm) à partir de modèles conçus soi-même (ou via des fichiers 3D tout simplement téléchargés sur la toile). Il faut tout de même préalablement faire fondre son chocolat au micro-ondes avant de pouvoir recharger la machine.

    Sources : 20minutesartisans-gourmands

    J'ignore si ces imprimantes 3D alimentaires vont avoir du succès ou pas. Elles ouvrent en tous les cas des possibilités pour les collectivités, à mi chemin entre les préparations industrielles et les préparations manuelles...

    Avec elles : présentation parfaite et plats personnalisables : pas d'arachide pour l'un, pas de gluten pour l'autre, pas de sucre pour le troisième...

    Mais quels additifs faut-il rajouter à la recette classique pour que la machine fonctionne ? Combien d'emplois disparaîtront, remplacés par ces machines ?

    Pour le particulier, je n'y vois aucun intérêt..;

    « Notre rally pedestre dans le vieux Québec...La Fresque des Québécois... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Mai à 20:56

    beurk !!! vaut mieux le faire soi-même à l'ancienne, et sans doute bien meilleur,

    je n'ai pas confiance dans ce truc ! ils sont fous, fous, fous !!!

    Bonne soirée à toi, bisous, MIAOU !!!!

      • Jeudi 18 Mai à 19:24

        Bonsoir Bernadette. Cela ne me tente pas non plus. Bisous

    2
    Mercredi 17 Mai à 16:04

    je serais curieuse d'en voir fonctionner une.

    Bonne fin de journée

      • Jeudi 18 Mai à 19:25

        J'ai vu une démo sur Youtube mais j'aimerais mieux voir en vrai. Je n'ai pas envie de goûter par contre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :