• EB - Un joli livre : "L'île des oubliés" de Victoria Hislop...

    J'avais depuis plusieurs mois ce roman dans ma pile de livres à lire.

    Je n'avais lu que de bonnes critiques, et j'ai visité en 2003 l'île de Spinalonga, dont il parle.

     

    Informations pratiques :  Paru en 2012 aux Editions "Les Escales", et en 2013 en Livre de Poche. 520 pages. 

     

     

    La 4ème de couverture :

     

    L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux... et son arrière-grand-mère y aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? Pourquoi, Sophia, la mère d'Alexis, a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets... Bouleversant plaidoyer contre l'exclusion, L'Île des oubliés, traduit dans vingt-cinq pays et vendu à plus de deux millions d'exemplaires, a conquis le monde entier.

     

    Mon ressenti :

    L'histoire commence vraiment en Crète, à Plaka, en 2001 lorsque Alexis rencontre Fotini, une amie de Sophia, sa mère. Celle-ci vit en Angleterre et a toujours gardé le secret sur sa jeunesse en Crète.

    Fotini était la meilleure amie de Maria, la tante de Sophia et va lui dévoiler tous les secrets de sa famille, notamment la lèpre dont Maria et sa mère et Maria ont été atteintes. Les deux femmes ont vécu sur l'île des Lépreux à Spinalonga, juste en face de Plaka.

     

    En 1939, à Plaka, Eleni Petrakis, institutrice est mariée à Giorgis un pêcheur qui assure l'approvisionnement de l'île et le passage des docteurs. Ils ont deux filles, Anna et Maria.

    Nous découvrons la vie de cette famille modeste, qui devra affronter maladie et séparation et la culture Grecque.

     

    J'ai apprécié la découverte de la vie de cette colonie de lépreux, qui a réussi au cours de la 1ère moitié du XXème siècle à apprivoiser leur environnement austère sur l'île et à améliorer leur cadre de vie, grâce à quelques malades instruits, et à 3 docteurs impliqués dans leur suivi médical et le traitement de la maladie.

    Les personnages sont bien brossés et l'histoire de cette famille est prenante. Je me suis attachée à Eleni, Giorgis, Fotini et Maria, de belles personnes, très soudées et généreuses.

     

    J'aurais aimé lire ce livre avant de visiter cette île car je n'en n'ai pas gardé une grande impression, juste vu des ruines et une forteresse...

     

    « EB - Une plage sur le Bassin d'Arcachon, en mai 2020...EB - Oliviers sur le site de Cnossos, en Crète... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Mai à 19:37

    Bonsoir Brigitte 

    un livre qui m'attire, j'aimerai connaître la suite

    Une bonne fin de journée, bisous 

    2
    Vendredi 22 Mai à 19:58

    .. il me semble en avoir déjà entendu parler. Ce livre me plairiait bien, j'en note le titre.

    Bises du soir

    Mireille du sablon

      • Samedi 23 Mai à 19:37

        Bonsoir Mireille. Tu as dû lire des critiques sur d'autres blogs... Bonne soirée et bisous

    3
    Vendredi 22 Mai à 20:13

    Coucou ! Avec ton ressenti pourquoi pas !

    Bisous bonne soirée ...

    4
    Vendredi 22 Mai à 20:29
    Éventuellement, pour voyager en même temps.
    Bisous et bonne soirée
    5
    Vendredi 22 Mai à 21:05
    Durgalola
    Je connaissais ce livre car souvent vu sur les étals des librairies... Tu me donnes trop envie de lire ce livre qui se passe dans cet îlot visité il y a longtemps. Bises
    6
    Samedi 23 Mai à 08:34

    Bonjour,

    pour l'instant très ensoleillé et douce chaleur.

    Oui je sors tous les jours, j'en avais besoin, comme tout le monde.

    Cette histoire n'a pas l'air mal du tout,

    j'ai quand même encore une certaine appréhension

    pour aller dans des lieux recevant du public.

    Bon samedi.

    Bises

    7
    Samedi 23 Mai à 14:50

    Salut,

    C'est incroyable ce qui lui arrive mais elle découvre.
    Plus de pluie . Du soleil mais aussi  un fort vent alors on reste à l'intérieur.
    Bon dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :