• EB - Les participations au Café Thé n° 108 - Un endroit magique...

    Pour ce 108ème Café Thé, je vous ai proposé de broder autour de ce thème : "Un endroit magique", de nous parler d'un lieu où vous aimez vous ressourcer, un endroit qui vous tient particulièrement à coeur et de nous raconter nous pourquoi,

    de partager avec nous vos émotions, en mots ou en photos...

     

     

     

    Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant la parution des participations (le 1er mai 2019)

     

     

    Vous êtes 5 à avoir participé ( Laura, Renée, Rose, Céline et Assoula)

    et je vous en remercie.

     

     

    Voici les 5 participations :

     

    "Un endroit magique, c'est une bibliothèque" de
     
    Laura VANEL-COYTTE du blog :
     

     

    Dans une bibliothèque les livres ont la parole

    Peu importe que leur jacquette se casse

    Peu importe que la liseuse soit à la mode

    Peu importe leur prix modique ou astronomique

    Peu importe que le rayon « poésie » déborde de « poches »

    Peu importe que la table du salon déborde de livres d’art

    Peu importe que la plupart de nos livres aient échappé au pilon

    Peu importe que la poussière   vole dans la lumière

    Quel que soit leur tranche, leur tronche ou leur volume

    Dans une bibliothèque les livres ont la parole

     

     

    "La Grèce" de Renée du blog : "Envie de" 

    Ce n’est pas un endroit, c’est une région mais ça concerne le pays en entier.

    Vous le savez tous, du moins ceux qui me suivent depuis assez longtemps.

    La Grèce bien sûr. La Crète encore plus particulièrement.

     

    Tout d’abord, parce qu’en Crète j’y ai un fils, deux petits enfants que je ne vois que trop rarement. bien trop rarement

    Et malgré cela quand je vais en Crète dès que l’avion approche des côtes, mon cœur fais des bonds, il me serre et en même temps il est, exalté, comme celui de quelqu’un qui rentre au pays.

    Mais au-delà de cette histoire familiale il y a un réel attachement à ce pays. J’y ai vécu quand même 11 ans.

    J’ai dû apprendre la langue sur place ce qui ne fut pas si difficile que ça tout compte fait, c’est venu petit à petit puisque mes seuls contacts étaient

    les autochtones

    Je m’y suis fait des amis, j’y ai eu des joies énormes, aussi énormes que

    certaines galères.

    J’y ai parcouru de très nombreux endroits et îles, bien qu’il m’en reste encore tellement à découvrir.

    Au jour d’aujourd’hui, je pense encore souvent en grec, je rêve même parfois dans cette langue.

    Allez en Grèce, s’asseoir à une terrasse boire le café frappé oule café grec voir le ouzo en fin de journée, est juste un moment de pur détente.

     

     

    "Le petit pont de pierre" de Rose du blog : "Golondrina 63" :

    Bien plus qu'un souvenir

    Ce petit pont de pierre

    Il enjambait élégamment la rivière 

    La Sioule

    Non loin de chez moi

    Au lieu dit 

    La Sauterie 

    Ses reflets merveilleux se mirent encore dans mes souvenirs

    Avec mes copines, nous allions aux écrevisses

    Le clan des intrépides 

    Certes c'était top secret 

    Encore aujoud'hui 

    Ce petit pont de pierre transpire  

    Il distille  de merveilleux moments

    Que du plaisir à y revenir  autant que faire se peut

    J'aime caresser ces pierres lustrées 

    Tant d'années se sont écoulées 

    J'ai de douces pensées pour mon enfance

    Ces fameuses projections de film 

    J'entends encore le bruit de la bobine 

    Ces pièces de théâtre improvisées 

    En frises tels des tableaux  qui défilent 

    Les saisons s'éclatent éclaboussant l'écran de ma mémoire 

    Je dessine mentalement  le paysage  et je me plais à penser 

    Ce petit pont de pierre n'a presque pas changé

     

    Cette campagne manzatoise continue à ordonner ma vie !

     

     

    "Le Pic du Midi" de Céline du blog "Aquarellement vôtre" :

    Un endroit magique : le Pic du midi, il est superbe, de loin, à l'intérieur et il donne une vision sur les astres....
    il est à découvrir.

     

    "La Semois à Herbeumont" d'Assoula du blog d'Assoula :

    herb (3)

     

    Je ferme les yeux,c'est mon moment de détente de l'après midi

    Je revois la rivière de mes vacances,j'en tends encore le bruit de l'eau

    Cette mélodie m'apaise je sens encore ces embruns

    je resterai des heures ainsi d'ailleurs même le soir

    je pratique cette petite relax pour m'endormir

    j'me revois enfants jouant dans l'eau c'est comme si j y étais

    je voudrai tellment y retourner avec mon tit trésor

    Et cette maison ce moulin a eau je disais que plus tard je l'acheterai

    j y fonderai ma famille mon petit nid

    finir ma vie en regardant cette rivière couler

    Ces oiseaux chanter cette nature m'éverveiller.... 

    La Semois cette rivière où je passais mes vacances dans mon enfance ; Encore aujourd'hui, pour je me souviens de ce magnifique paysage  relaxer et m'endormir. 

    Je me souviens, de ce petit chemin qui descendait vers la rivière. On entendait le courant de l'eau au travers des grands arbres et sapins, le bruissement des feuilles sous la brise, trente ans après c'est encore ce ruissèlement et ces clapotis qui m'aident à me détendre. 

    Mais quelle beauté cette rivière sous le soleil, elle brillait, étincelait même ! Les galets et ardoises qui tapissaient le fond étaient visible de loin, la Semois est une des rares rivières qui garde encore  limpidité, pureté et transparence malgré la pollution actuelle. Je restais des heures à regardait ce magnifique paysage qui aujourd'hui encore me sert en méditation pour moi retrouver le calme 

    Ce qui la caractérise aussi est son odeur, ce mélange de sous-bois et de plantes de tabac qui bordent les rives ; Le tabac étant une spécialité de la région. Maman reprenait toujours un bocal d'eau si claire et précieuse pour le retour et nous le respirions afin de prolonger nos vacances une fois revenues à nos pénates. 

    Nous ramenions aussi des galets dont nous garnissions notre jardin ainsi que des ardoises qui étaient la deuxième source d'artisanat de la région. Ma mère  étant une fine décoratrice savait mettre tous ces éléments en valeur 

    Nous étions toujours émerveillés devant la beauté de ces « cailloux » aux formes arrondies, lisses et de couleurs si particulières ; Notre premier réflexe lorsque nous arrivions sur notre lieu de vacances, était de « dire bonjour à la Semois »...y plonger nos pieds et savourer le plaisir de ressentir le passage de l'eau entre nos orteils comme une caresse, était pour nos comme un bain de jouvence !!! 

    On n'avait pas peur de la boire, elle était bonne !!! Aucun goût désagréable cette eau est préférable à certaines eaux de robinet !! C'était comme si goût et odorat se mélangeaient, on respirait et  goutait cette pureté et fraicheur si agréables..... 

    C'est encore mon petit paradis celui qui berce mes nuits... 

     

    C'est ma rivière, ma Semois Mon vilage Herbeumont

    « EB - Une invention prometteuse : des balles de graines à jeter...EB - Participez au Café Thé n° 109 - Votre ou vos activités de loisir préférée(s)... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Mai à 20:01

    Des textes souvent émouvants, bravo aux 5 participantes!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    2
    Mercredi 1er Mai à 20:21
    De très belles participations.
    Jolie aquarelle.
    Bisous et bonne soirée
    3
    Mercredi 1er Mai à 23:05

    Bravo aux participantes...

    4
    Jeudi 2 Mai à 09:01
    Durgalola
    Le coucher de soleiil est splendide. Chaque texte est profond. Bises et merci.
    5
    Jeudi 2 Mai à 20:51

    De très belles participations.

    J'aime beaucoup ta première photo.

    Bisous et douce soirée.

    Merci pour ton passage sur mes safaris.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :