• EB - "La fissure", troisième roman de Jean-Paul Didierlaurent...

    J'ai emprunté ce livre à la médiathèque car c'est le troisième roman de Jean-Paul Didierlaurent dont j'avais beaucoup aimé "Le liseur du 6h27"  et apprécié : "Le reste de leur vie".

    Informations pratiques : Paru en 2018 aux éditions Au diable vauvert. 328 pages

     

    La 4ème de couverture : 

    Dernier représentant d’une entreprise de nains de jardin rachetée par une holding américaine, Xavier Barthoux mène une vie bien rangée entre la tournée de ses clients, son épouse, son chien et sa résidence secondaire des Cévennes. Mais quand il découvre une fissure dans le mur de sa maison, c’est tout son univers qui se lézarde… Animé par une unique obsession, réparer la fissure, il entreprend un périple extrême et merveilleux jusqu’à l’autre bout du monde.

     

    Mon ressenti :

    Xavier est représentant en nains de jardin, chez Ceramix, et est heureux, du moins en apparence. La découverte d'une fissure dans un mur de sa résidence secondaire, recouvert de vigne vierge va  lui faire "péter les plombs". Réparer la fissure devient une obsession, puis trouver son origine va l'obnubiler.

    Il parle avec Numéro 8, un nain de jardin qui va devenir son meilleur ami, offre des oeufs à une fouine avant de partir aux antipodes, dans les îles Chattam.

     

    J'ai apprécié la 1ère partie, où Xavier disjoncte, en France, et se heurte à la mondialisation de son entreprise, l'indifférence de son fils, la platitude de sa vie avec sa femme, l'intrusion incessante de sa voisine.

    La seconde partie, dans les îles Chattam, m'a semblé un peu moins crédible, et m'a parfois un peu agacée, par son effet miroir. Mais j'ai adoré Bobby, l'hôtelier, fou de la route 66, fervent lecteur..

     

    Ce roman m'a rappelé "La vie très privée de Monsieur Sim" de Jonathan Coe, où Monsieur Sim est un représentant en brosses à dents qui disjoncte lui aussi ; les aventures d'Amélie Poulain ; la fouine des "Petits mouchoirs" qui exaspère François Cluzet.

     

    C'est plein d'humour (parfois noir), décalé, inventif, léger et agréable à lire...

    « EB - Un nouveau chapeau au crochet, pour Françoise...EB - Le rhododendron du jardin - mai 2019... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Mai à 19:47

    Je ne pense pas le retenir mais si tu savais comme le livre " Changer l'eau des fleurs " me plaît! J'ai mêm eenvie de l'offrir à des amirs.

    Bises du soir

    Mireille du sablon

      • Jeudi 30 Mai à 19:01

        Bonsoir Mireille. Je suis ravie que "Changer l'eau des fleurs" te plaise. Bonne soirée et bisous

    2
    Mardi 28 Mai à 20:21
    Pas certaine d'aimer, mais beaucoup apprécié Le liseur du 6h27 par contre.
    Bisous et bonne soirée
    3
    Mercredi 29 Mai à 11:12

    Salut,

    Un livre certainement intéressant .

    il fait beau et bon.

    On va se balader cet après midi.

    Bonne journée

    4
    Jeudi 30 Mai à 20:47
    Durgalola
    J'aime beaucoup la couverture. Mais ne le lirait pas. Merci pour ton ressenti. Bises
    5
    Vendredi 31 Mai à 17:24

    Je note car j'aime bien la plume de cet auteur...

    Merci pour tes commentaires Brigitte.

    Pour ne rien te cacher, j'ai eu un peu de mal avec le dernier roman de Gilles Legardinier. A rentrer dans l'histoire... (un peu déçue de ne pas trouver le début très captivant)... J'ai continué ma lecture et au fil des pages, c'était mieux... Je ne l'ai pas indiqué pas dans mon article... Mais grosso modo, c'est vrai que je l'ai moins aimé que les autres. Mon préféré étant "Demain, j'arrête". Quel rigolade, quel plaisir en le lisant. J'avais eu un vrai coup de coeur.

    Bisous

      • Vendredi 31 Mai à 20:51

        Bonsoir Béa. Le début est longuet et sans grans intérêt. Mon préféré c'est "Complètement cramé" et ensuite "Demain j'arrête". Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :