• EB - Films vus en janvier 2020 (1/2)...

    En janvier 2020, j'ai regardé 7 films sur la médiathèque numérique proposée par les bibliothèques de Gironde :  "Late night", "Roubaix, une lumière",  "Hauts perchés, "Une grande fille", "Le mystère Henri Pick", "Les hirondelles de Kaboul", "So Long, My Son".

     Voici les critiques des quatre premiers.

     

    - "Late night", film américain de Nisha Ganatra, avec Emma Thompson, Mindy Kaling, John Lithgow, sorti en août 2019. Durée : 1h43

     

    • Résumé :           Une célèbre présentatrice de « late show » sur le déclin est contrainte d’embaucher une femme d’origine indienne, Molly, au sein de son équipe d’auteurs.
      Ces deux femmes que tout oppose, leur culture et leur génération, vont faire des étincelles et revitaliser l’émission.

     

    • Mon ressenti : Katherine Newbury, présentatrice d'un talk show qui s'essouffle est une femme dure, égoïste, rigide. Elle arrive en bout de course. La productrice de l'émission veut la remplacer par un comique. Katherine embauche comme auteur de ses textes Molly une jeune indienne responsable qualité dans une entreprise pour redonner du sang neuf à l'émission. Elle la renverra deux  fois avant de s'apercevoir qu'elle a besoin d'elle.
    • Molly va se mettre tous ses collègues masculins à dos avant de réussir à se faire apprécier, grâce à son naturel, sa droiture et ses idées pétillantes,
    • L'histoire m'a rappelé par moments : "Le diable s'habille en Prada", une méchante patronne qui martyrise son assistante, film que j'avais bien apprécié.
    • C'est amusant, bien joué et souvent très drôle

     

    • Ma note : 4,5/5  (Note moyenne spectateurs : 3,2/5, note moyenne presse : 3,4/5) 

     

     

    - "Roubaix, une lumière", film français d'Arnaud Desplechin, sorti en août 2019, avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier. Durée : 1h59 

    • Résumé :          À Roubaix, un soir de Noël, Daoud le chef de la police locale et Louis, fraîchement diplômé, font face au meurtre d’une vieille femme. Les voisines de la victime, deux jeunes femmes, Claude et Marie, sont arrêtées. Elles sont toxicomanes, alcooliques, amantes…

     

    • Mon ressenti : 
    • Un commissaire de police très calme et très seul arrête les voyous dans les banlieues. Une voiture brûle, puis un appartement, une vieille dame est tuée. Le commissaire connait tout le monde à Roubaix.
    • Nous suivons le commissaire et son lieutenant dans ses enquêtes sur le terrain, notamment celle sur le meurtre de la vieille dame. Deux jeunes voisines, marginales sont soupçonnées.
    • Les acteurs jouent juste, surtout Roschdy Zem.

     

    • Ma note : 4,0/5 (Note moyenne spectateurs : 3,6/5, note moyenne presse : 3,7/5) 
     
     

     

    - "Hauts perchés", film français d'Olivier Ducastel et Nicolas Martineau, avec Manika Auxire, Geoffrey Couet, Simon Frenay, sorti en août 2019. Durée : 1h30

     

    • Résumé :            Une femme et quatre hommes qui se connaissent à peine se retrouvent dans un appartement en plein ciel au-dessus de Paris. Ils ont tous été la victime du même pervers dominateur qui est enfermé dans une pièce. Ce soir-là, ils ont décidé d’en finir. Tour à tour, ils se racontent des souvenirs qui les lient à cet homme et entrent dans la chambre pour se confronter à lui. Mais ce qui s’y passe entre le monstre et eux reste leur secret.

     

     

    • Mon ressenti :  Dans ce huis clos, 4 hommes et une femme sont enfermés dans un appartement. Ils sont sous la coupe d'un pervers qui est dans une autre pièce.
    • Je n'ai trouvé aucun intérêt à ce film, que j'ai cessé de regarder au bout de 45 minutes.

     

    • Ma note : 2,0/5 (Note moyenne spectateurs : 2,8/5, note moyenne presse : 2,6/5) 

    ​​​​​​​

     

    - "Une grande fille", film russe de Kantemir Balagov, sorti en août 2019. Durée : 2h17

     

    • Résumé :          1945. La Deuxième Guerre mondiale a ravagé Léningrad. Au sein de ces ruines, deux jeunes femmes, Iya et Masha, tentent de se reconstruire et de donner un sens à leur vie.

     

     

    • Mon ressenti :  Ilya, surnommée "La girafe" et Marsha se sont connues sur le front pendant la guerre. Ilya est sujette à des crises passagères de paralysie. Elle s'occupe de Pashka, le fils de Marsha, conçu sur le front,  et travaille dans un hôpital pour soulager les blessés. Un drame survient. Quand Marsha rentre de la guerre, blessée, elle s'installe chez Ilya  qu'elle va manipuler.
    • C'est glauque, glaçant parfois, et un peu long, mais original.

     

    • Ma note : 3,7/5 (Note moyenne spectateurs : 3,3/5, note moyenne presse : 3,6/5) 
    « EB - Dans ma boite à souvenirs : une carte postale de Notre-Dame de Paris...EB - Films vus en janvier 2020 (2/2)... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Février à 18:49

    Les 2 premiers films me plairaient bien connaissant les acteurs mais pas les 2 autres, sans doute un peu trop durs...

    Bises du soir

    Mireille du Sablon

    2
    Dimanche 9 Février à 20:07
    Bonne soirée à toi.
    Bisous
    3
    Dimanche 9 Février à 20:22

    Un peu dur ces films non? 

    Bises bonne soirée !

    4
    Dimanche 9 Février à 20:55

    Bonsoir Brigitte,

    Merci pour mes aquarelles...Elles ont été faite pratiquement à mes débuts.

    J'aime bien tes commentaires sur tes films vus.

    J'aime beaucoup l'acteur du second film.

    Je n'en connais aucun, mais ils me plairaient assez.

    Bonne soirée Brigitte, bisous 

    Aimée

      • Mardi 11 Février à 19:21

        Merci Aimée et bonne soirée. Bisous

    5
    Dimanche 9 Février à 21:41
    Durgalola
    Celui avec roshdy sel me plairait bien. J'aime beaucoup cet acteur.
    Toujours un plaisir de lire tes critiques. Bises
      • Mardi 11 Février à 19:29

        Oui, il joue très bien. Bonne soirée et bisous

    6
    Lundi 10 Février à 07:41

    Merci pour ton ressenti et ton avis

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Lundi 10 Février à 16:22

    Salut,
    On est en pleine tempête encore et on compte les dégâts.
    Ce sont de petits riens mais qui emmerdent le monde.
    J'espère que tout va bien par chez vous.
    Bonne semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :