• EB - Découverte d'Eric Holder avec "De loin on dirait une île" et "La saison des Bijoux"...

    J'avais beaucoup entendu parler d'Eric Holder, notamment lors des apéritifs littéraires du Cap-ferret auxquels je participe et je n'avais jamais rien lu de lui. 

    Cet écrivain, né en 1960, à Lille, a vécu en Provence, à Paris et dans la Brie avant de s'installer dans le Médoc (Gironde). Il est décédé en janvier 2019, à Queyrac (Médoc).

    J'ai emprunté à la bibliothèque trois de ses livres : "De loin on dirait une île", "La saison des Bijoux" et "Bella ciao".

     

    De loin on dirait une île

    Informations pratiques :

     

    Roman d'Eric Holder, paru aux Editions "Le Dilettante", en 2008. 190 pages.

     

    La 4ème de couverture :

    Il m'apparut tout à coup qu'achever sa vie au soleil et au vent de l'océan, maigre, musclé, non loin d'engins de pêche et d'une fontaine de Loupiac constituait un sort enviable, voire, d'un certain point de vue, inattendu, inespéré.

     

    Mon ressenti :

     

    Eric Holder nous conte dans ce roman son installation dans le Médoc, selon le désir de sa femme qui rêvait d'habiter près de l'océan Atlantique. .

    Avec leur fils Théo (14 ans) et leur fille, Lola (18 ans), Eric et D., sa femme s'installent sur la presqu'île du Médoc, entre l'Océan et l'Estuaire, dans une région de vignobles. Ils vont avoir du mal à se faire accepter.

    J'ai aimé ses descriptions de lieux que je connais et ses portraits  plein de poésie et de sensibilité, l'ambiance des cafés qu'il fréquente...

     

    La saison des Bijoux

    Informations pratiques :

     

    Roman d'Eric Holder, paru aux Editions "Seuil", en 2015. 313 pages. 18,50 €.

     

    La 4ème de couverture :

    " Faire une saison ", c'est l'idée que Jeanne et Bruno se sont mise en tête : quitter les monts du Lyonnais pour aller planter parasols et tréteaux au grand vent de l'Atlantique, sur la place du village balnéaire de Carri, à la lisière des dunes. Marchands ambulants, ils forment une petite tribu que complètent Alexis, onze ans, et Virgile, soixante et un. On les appellera en toute simplicité les Bijoux, ils disposeront d'une poignée de mètres carrés au soleil et seront adoubés par des confrères nommés Nanou Primeurs, Fromage ou Château-Migraine le bougnat. Et puis il y a Forgeaud, le boss du marché, protecteur incontournable et despote au passé obscur, Forgeaud qui, frappé par la beauté de Jeanne, en perd le souffle et se promet de la posséder avant la fin de l'été.

    Plus que jamais dans son élément, Éric Holder s'empare de cette saison mouvementée au goût de sel, prétexte à un exercice virtuose de portraitiste, à des scènes et tableaux qui réservent un régal de lecture. Mais surtout, cette chronique délicate et amoureuse rend hommage à une société, à la fois marginale et populaire, dont la littérature parle rarement.

     

    Mon ressenti :

     

    Bruno et Jeanne arrivent de la région Lyonnaise pour vendre leurs bijoux sur la marché de Carri, entre Soulac et Lacanau, dans le Médoc. Ils sont accompagnés d'Alexis, leur fils de 11 ans et de leur ami Virgile.

    Ils vont se heurter très vite à Forgeaud, patron de café qui fait la pluie et le beau temps sur le marché, et faire connaissance avec les autres marchands ambulants tous affublés de surnoms : Nanou Primeurs, Fromage, Savonate, Jetset, etc.

    J'ai découvert un microcosme que je ne connaissais pas, celui des marchés, et de savoureux portraits. Il y a des commerçants, des artisans et des mafieux, à la solde de Forgeaud, de l'amour, de l'amitié et des vengeances.

    J'ai plus apprécié ce roman que le précédent, même si parfois je me suis un peu perdue entre tous les personnages.

     

    « EB - Des palombes squattent les arbres des aigrettes garzettes !EB - Calamity, le voisin... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Février à 18:21

    De belles découvertes littéraires qui me tentent bien aussi! merci pour ton ressenti et gros bisous

    2
    Lundi 25 Février à 19:31

    Deux titres à retenir ..J'ai souvent l'envie de lire un roman qui se passe dans des lieux connus, je me balade alors avec les personnages.

    Bonne soirée!

    Bises de Mireille du sablon

    3
    Lundi 25 Février à 20:16
    Peut-être plus tentée par le second livre proposé.
    Merci et bonne soirée.
    Bisous
    4
    Lundi 25 Février à 20:47
    Durgalola
    Il y a un moment que je n'ai pas lu de ses livres. J'aime bien son écriture. Bises et merci
    5
    Mardi 26 Février à 06:03

    j'aime bien le premier livre que tu nous présente, je l'ai aimé ce livre 

      • Mercredi 27 Février à 19:33

        Merci pour ton ressenti, Nani, et bisous

    6
    Mardi 26 Février à 17:06

    Eric <holder... En voilà un qui a bien de la chance! Que tu aies épluché ses deux bouquins avec talent ma foi!, il doit en être content... et son, éditeur aussi! BOnne Soirée, Ecureuil, Gisèle

      • Mercredi 27 Février à 19:28

        Le pauvre est mort, en janvier 2019. Bonne soirée Gisèle et bisous

    7
    Mardi 26 Février à 19:37

    Tu as toujours des lectures en partage qui sont interessantes 

    Belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :