• EB - Beau soleil après 3 semaines d'inquiétude...

    En septembre dernier je suis allée chez mon docteur généraliste - pour obtenir un certificat d'aptitude à la pratique de mon sport préféré, le tennis de table. Ce docteur m'a prescrit un bilan sanguin, une visite chez le cardiologue, et un bilan chez un dermatologue. Plus on vieillit et plus les bilans médicaux deviennent indispensables.

    J'ai pris rendez-vous chez la dermatologue, une doctoresse lumineuse chez qui je suis déjà allée deux fois, si lumineuse que je n'ai obtenu un rendez-vous qu'en mars 2019.

    Pour le cardiologue et les examens sanguins, j'ai attendu.

     

    Le 8 mars, je suis allée voir un cardiologue que je n'avais encore jamais rencontré mais qui suit plusieurs de mes co-équipiers de ping-pong. Il m'a fait passer un électrocardiogramme. Tout allait bien jusqu'au moment où il a placé son stéthoscope sur mon cou et a écouté longuement.

    "Je vais vous envoyer passer un écho doppler. Vous avez un petit souffle sur les carotides", m'a-t'il dit.

    Moi : Un petit souffle ?

    Le cardiologue : Je ne suis pas inquiet... Passez l'examen d'ici 1 mois...

    Il m'a donné une ordonnance pour passer un échodoppler et demandé de prendre aussi un rendez-vous pour un test d'effort. J'ai obtenu dans le même hôpital les deux rendez-vous, le 1er pour le 27 mars et le second pour le 19 avril.

    Je suis rentrée chez moi et j'ai cherché sur internet : "souffle sur carotide". Je n'aurais pas dû...

    L'existence d'un souffle sur la carotide traduit la présence d'une plaque d'athérosclérose (sténose carotidienne) susceptible de migrer vers les yeux ou le cerveau. Selon le pourcentage de carotide bouchée, ce sont des médicaments qui sont prescrits ou une opération...

    J'en ai parlé à mes proches. Mon fils cadet m'a dit : "Tu devais l'avoir depuis longtemps..."

    Oui, peut-être... Mais il y a le moment avant : où tout allait bien et l'on ne savait rien et celui d'après, où l'on vient d'apprendre la mauvaise nouvelle.

    Pendant trois semaines, je me suis fait beaucoup de soucis et j'ai mal dormi. Personne ne prenait à la légère ce diagnostic...

    J'en ai parlé à quelques amis avec qui je m'entraîne et joue au tennis de table (les plus discrets), tous plus âgés que moi. Deux ont aussi une plaque sur la carotide : l'un avec 20 % d'obstruction n'a pas eu de médicament, l'autre avec un taux de 85 % a été opéré et se porte bien.

    J'ai supprimé tout ce qui pouvait accroître le cholestérol, générateur de ces plaques, passé le bilan sanguin...

    Le 27 mars, je suis arrivée en avance à mon rendez-vous pour passer l'écho doppler. Un opérateur m'a fait entrer dans une petite salle d'examen. J'ai eu pour consigne d'enlever mon pull et me coucher sur la table d'examen en attendant le docteur.

    Je n'avais pas de montre et je ne sais combien de temps j'ai attendu, couchée, inquiète, comptant les néons au plafond (16) et tous les petits rectangles formés par les séparations sur chaque néon (256, 16*16)... Le temps était figé, l'attente interminable. Quel pourcentage allait trouver le docteur ?

    Celui-ci a fini par entrer et pratiquer l'examen, indolore mais stressant. Il ne disait rien. Je voyais à l'écran des flux rouges et je lui ai demandé si c'était la plaque...

    Non, m'a-t'il répondu mais il ne faut pas parler car cela génère des parasites...

    Après quelques minutes, le docteur m'a dit que je n'avais pas de sténose carotidienne. Le cardiologue lui avait signalé un souffle de 1/10, mais il n'y avait rien.

    Comme j'ai été soulagée ! Incroyable ! Je suis rentrée chez moi, en vélo, toute heureuse... 

     

     

    « EB - Un livre coup de coeur : "La belle n'a pas sommeil" d'Eric Holder...EB - Mots d'excuse pour retards ou absences... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Mars à 18:21
    Heureuse pour toi, c'est fou le stress que l'on se met, en ne sachant rien.
    Aller, bisous et bonne soirée
    2
    Samedi 30 Mars à 18:22

    Comme je te comprends!

    J'ai eu le même souci d'attente d'un résultat avec un écho doppler d'une jambe ( suspicion de phlébite) et ouf, tout est bien...on respire, pas vrai!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

      • Lundi 1er Avril à 21:08

        Ah oui, on respire mieux ! Merci pour ton témoignage, Mireille et bonne soirée

    3
    Samedi 30 Mars à 18:52

    à l'heure où on nous dit de faire des économies pour la sécu, je trouve que tous ces médécins ne pensent qu'à remplir leurs poches, heureusement que tu ne veux pas jouer au rugby, je n'ose imaginer les examens à faire ....GRRRRRRR !!!!

    je suis quand même très contente pour toi qu'il n'y ait rien,

    bonne soirée, Bisous, MIAOU !!!

      • Lundi 1er Avril à 21:14

        C'est plus une question d'âge que de type de sport. Je préfère avoir passé les examens et être rassurée. Bonne soirée et bisous

    4
    Samedi 30 Mars à 19:41

    Comme quoi rien ne sert de se faire du mouron par avance et c'est exactement ce que je pratique , une douleur même peut être grave ou pas ,, on ne l'apprend qu'après les examens , ainsi va la vie , je ne vais pas me gâcher la mienne pour une douleur qui dure depuis plusieurs mois alors que j"ai les radios dans quelques jours , j'attends stoïquement contrairement à mon entourage qui me stresse plus que le reste ha ha ha .

    Gros bisous marseillais , douce et bonne soirée .

    (mamiekéké).

    5
    Françoise
    Samedi 30 Mars à 20:40

    Bonsoir ,vous êtes comme moi tout ce qu'il ne faut pas faire courir voir le dico médical ou maintenant internet et stresser pdt des semaines, c'est malin mais on le fait toutes.Bien contente que vous n'avez rien .

    Par contre je n'en reviens pas que pour jouer au ping-pong il vous fait faire tout ca ,imagine si vous vouliez faire de la voltige ou du parachute .Enfin il faut que tout le monde bosse mais sur la santé je ne suis pas d'accord 

    Moi j'attends mon RDV chez l'ophtalmo pris en septembre 2018 j'ai RDV en Juin 2019.

    Bonne soirée

      • Lundi 1er Avril à 21:29

        Bonsoir Françoise. Le ping-pong en compétition sollicite beaucoup le coeur... Pour l'opthalmo j'obtiens un rendez-vous rapidement. Bonne soirée

    6
    Samedi 30 Mars à 21:07

    avec l'âge, le corps se fatigue et se grippe. Se faire un peu de mouron est naturel et nous permet de prendre soin de nous. Faire du vélo est très bon. Un ami atteint de la maladie de Parkinson s'est vu prescrire de faire du vélo d'appartement.

    Bises

      • Lundi 1er Avril à 21:31

        Bonsoir Andrée. J'ai la chance d'avoir beaucoup de pistes cyclables autour de moi. Bonne soirée et bisous

    7
    Samedi 30 Mars à 22:23

     comme quoi internet .............

    tu as de la chance et une bonne santé profites en bien car c'est rare de nos jours et moi meme .......... et pourtant je ne suis pas vieille !!....

    8
    Dimanche 31 Mars à 00:39

    Dans les salles d'attente, on comprend toujours pourquoi on nous appelle des "patients"...

    Avoir la santé, c'est le principal. Bien souvent, ce n'est que lorsque l'on la perd qu'on se rend compte oh combien elle est précieuse (je parle en connaissance de cause...).

      • Lundi 1er Avril à 21:39

        Bonsoir Vagamonde. Je suis bien d'accord sur la santé : il n'y a rien de plus précieux ! Bonne soirée

    9
    Dimanche 31 Mars à 14:00

    Salut,

    Ben dis donc il y a de quoi avoir peur.

    Enfin tu es rassurée.

     

    il fait beau et on voit quelques oiseaux dans la haie.

     

    On fera une balade cet après midi.

     

    Bonne journée

    10
    Lundi 1er Avril à 13:22

    tiens tiens! mon commentaire a disparu! J'appréciais le suspens de ton récit. Et me réjouissais que tu sois en forme! Bises, Gisèle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :