• EB - Attachée de presse d'une aigrette-garzette...

    En 2019, 108 auteurs, la plupart blogueurs, ont contribué  sous la houlette de Quichottine, de la bibliothèque de Quichottine à la 6ème anthologie : "Les métiers improbables" ( ceux qui ne figurent pas dans une liste à Pôle Emploi… ou qui sont présentés de façon inattendue).

    Les bénéfices de ce livre sont tous reversés à l'association "Rêves", pour contribuer à faire sourire des enfants gravement malades qui en ont tant besoin.

    Je vous en ai déjà parlé et invités à acheter cet ouvrage.

    Voici l'un des deux textes que j'ai écrits pour cette anthologie.

     

    Me voici devenue attachée de presse d’une aigrette garzette.

    Je l’ai rencontrée par hasard, ou presque, à l’entrée de la Réserve des Prés Salés, sur le Bassin d’ Arcachon. Elle était là incognito et se déplaçait gracieusement d’un estey(*) à l’autre, perchée sur ses longues jambes, bas noirs et talons aiguilles dorés, enroulée dans un magnifique châle blanc.

    Je lui ai proposé de lui faire un book et de la suivre et elle a accepté de défiler et poser pour moi. J’étais seule à l’admirer. Elle était ravissante, vêtue de blanc et de noir, avec son plumet comme un élégant serre-tête..

    Elle s’est envolée plus loin, -sans me prévenir- le long du port et je l’ai suivie. Elle « faisait la belle » –comme disait mes fils autrefois- parmi les herbes de la vasière, attrapant du bout du bec vers et petits poissons.

    Qu’elle était jolie !

    Je l’ai contemplée, photographiée, admirée, mise en lumière sur mon blog.

    J’imaginais les défilés auxquels elle aurait pu participer, mettant en lumière les châles que je crochète, la rêvait picorant sur les tables des buffets lors d’un vernissage, dansant un madison endiablé ou peut-être un menuet, dessinant des tableaux avec ses pieds, jouant de la harpe avec son bec, tournant avec les plus grands acteurs enamourés…

    Et puis elle est repartie, oubliant mes beaux rêves, me laissant plantée sur la terre ferme alors qu’elle évoluait élégamment , libre, vers un ailleurs où l’herbe serait plus verte, même sans attachée de presse…

     

    (*) Estey : l’estey est au chenal ce que le ruisseau est à la rivière. Soumis au régime des marées, il se trouve à sec à marée basse

     

     

    Pour vous procurer ce livre, et contribuer à réaliser le rêve d'un enfant malade, vous pouvez l'acheter directement chez TheBookEdition.; en cliquantICI. 

     

    « EB - Pizza ou champignon ...EB - Un polar palpitant : "La nostalgie du sang" de Dario Correnti... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Juin à 20:10
    Tu écris bien, j'admire.
    Je vais voir pour acheter le livre.
    Bisous et bonne soirée
      • Samedi 29 Juin à 19:31

        Merci Abby et bonne soirée. Bisous

    2
    Jeudi 27 Juin à 20:24

    superbe ! j'ai acheté le livre, en cours de lecture !

    Bisous, bonne soirée, malgré la chaleur... ici çà va je reste dedans , MIAOU !!!

      • Samedi 29 Juin à 19:32

        Bonsoir Bernadette. Les textes sont courts et tous amusants... Bisous

    3
    Jeudi 27 Juin à 20:35

    Oh ces bas noirs, j'adore!

    C'était un plaisir pour moi aussi de participer à cette belle oeuvre.

    Vive Quichottine et son investissemnt!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

      • Samedi 29 Juin à 19:33

        C'est une belle réussite ! Merci à Quichottine qui a orchestré avec brio l'opération. Bonne soirée et bisous

    4
    Vendredi 28 Juin à 16:03

    Bonjour Brigitte , j'admire ton style , tu as ce qu'ont appelle une belle plume , j'aime beaucoup ton texte ! Excuse moi si je ne suis pas venu avant mais beaucoup de problémes de santé comme toujours et le décés de mon ex mari , le pére de mes deux fils ainés qui m'a beaucoup peinée nous n'avons méme pas été prevenus par sa compagne donc mes fils n'ont pas vu leur pére et n'ont pas assistés aux obséques , c'est bien moche cette histoire !  La canicule me fatigue vivement que cela cesse , bon week end , bisous 

      • Samedi 29 Juin à 19:52

        Bonsoir Maria-Dora. Merci pour ton compliment et pour ces nouvelles. Bonne soirée et bisous

    5
    Vendredi 28 Juin à 16:18

    Salut,

    C'est sympa de texte, j'ai apprécié.

    Mais non il n'y a pas de canicule à ARRAS.

    Il fait beau et bon avec un léger vent.

    Bon week-end

    Marion coqueluche des français ?

    6
    Vendredi 28 Juin à 20:53

    Bravo Brigitte,

    Ce texte est remarquable.

    Je connais bien ce terme : Estey, surtout je pense employé ici dans le Sud Ouest.

    Bisous Aimée

      • Samedi 29 Juin à 20:00

        Merci Aimée et bonne soirée. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :