• Perchée au sommet d'une falaise blanche, Bonifaccio domine la mer Méditerranée. par beau temps on aperçoit la Sardaigne, à seulement 11 kilomètres. La visite se mérite : l'arrivée, en bateau, à pied ou en auto se fait par la ville basse au niveau du port. Le port bien protégé entre deux falaises, une sorte de goulet, m'a un peu déçue par rapport à ma 1ère découverte de la ville, il y a 7 ans : peu de pointus, ces bateaux typiques, à voile, mais beaucoup de voiliers, de yatchs,  de gros bateaux à quai...
    Bon, un port c'est toujours beau, avec les reflets, les cliquetis des mats, l'eau transparente où filent des petits poissons d'argent.
    Une fois le port arpenté, 2 solutions pour monter dans la vieille ville : un petit train touristique, bondé de touristes, ou l'avenue pavée qui permet d'arriver Porte de Gênes, où se situait autrefois le pont levis. C'est long, mais la vue sur le port est magnifique. Je vous ferai visiter la vieille ville à mon retour, car cet ordi ne lit que les cartes SD, et j'ai pris les plus belles photos sur des cartes "MS Duo"...
    Face à la porte de Gênes il y a une autre falaise, de laquelle j'ai pris cette photo. La vue sur la mer, turquoise par endroit,  et les rochers façonnés par le vent et l'eau est merveilleuse...

    18 commentaires
  • Il y a dans mon jardin un arbre crapaud, cerisier japonais, arbre horrible toute l'année (et j'adore les arbres) qui en avril brusquement, de crapaud se transforme en prince charmant, paré de fleurs roses délicates. A peine une semaine. Il ne faut pas rater la floraison...

    Le reste du temps il a un tronc couleur rouille, plus gros en haut qu'en bas et des branches disgracieuses, tordues et emmêlées. J'ai beau le tailler chaque année, je n'arrive pas à lui redonner une jolie forme.

    A son pied mon cher Aurélien a construit un "banc solaire" qui m'a quand même coûté 150 € en outils et matériel. Il avait vu ça sur internet. Quand il m'en a parlé j'ai cru que c'était un banc qui tournerait autour de l'arbre comme un cadran solaire mû par je ne sais quelle énergie. Mais l'énergie c'est en soi qu'il faut la trouver pour le faire tourner le banc (imaginez une brouette longiligne) autour de l'arbre et profiter de l'ombre, que -de toutes façons- cet arbre-crapaud n'offre pas.

    Sauf ... lorsqu'il est en fleurs...


    20 commentaires
  • Des chercheurs israéliens ont créé un appareil qui détecte le niveau d'eau des plantes. Quand il est trop bas, une alerte est transmise à leur propriétaire grâce à un message envoyé sur son téléphone portable ou son ordinateur. Les Dr Eran Raveh et Arie Nadler ont passé plus de sept ans à perfectionner leur invention. Ils ont pour ambition de contribuer à la réduction de la consommation d'eau et des dommages sur les plantes et les récoltes.

    Source : Yahoo


    Ca pourrait m'intéresser pour mes bonsaïs mais quand ils appellent au secours je suis souvent en vacances à l'étranger, à des milliers de kilomètres... Je les ai confiés à des voisines, à des amies, à ma mère, à mon ex-belle-mère, à mes chers fils, aux copines de mes chers fils. Le résultat est toujours le même : ils ont oublié d'arroser tous les 3 jours (les jeunes) ou ils ont trop arrosé (les autres), ou ils ont carrément oublié. Voilà pourquoi ma collection ne grandit jamais, malgré mes achats en jardinerie et mes expériences diverses en bouturage, semis, etc...



    Il y a bien un arrosage intégré dans le jardin mais l'eau du puits est tellement ferrugineuse que les parements de pierre de la maison sont couleur rouille à certains endroits et que la laguna verte de mon ex mari est devenue vert jaune en quelques mois. Couleur tellement bizarre que des policiers lui ont demandé ce qu'il avait fait avec. A l'époque j'avais une 306 noire sur laquelle l'arrosage  intégré n'a pas laissé de marque visible.

    Ma modus est bleu menthe (ça vous le savez déjà). J'y tiens et n'ai pas envie qu'elle devienne verte.

    Depuis deux ans j'utilise un programmateur sur le robinet extérieur qui déclenche l'arrosage avec l'eau de la ville 5 minutes par jour et mes plantes s'en portent très bien..

    SMS ou pas je ne pourrais pas rentrer, même pour les arroser...


    15 commentaires
  • Dans le poème "Caresses de l'âme", je vous ai parlé de "tesselles", aujourd'hui je vous les présente...
    Les tesselles sont ces petites pièces utilisées pour crééer une mosaïque. Elles ont en pâte de verre, en émaux de Briare, en marbre parfois... Il est également possible d'utiliser des assiettes cassées ou des carreaux normaux qui sont plus difficiles à couper...
    J'ai commencé à décorer des plateaux comme tout le monde, puis ayant un trop gros stock de plateaux, je suis passée à la création de tableaux... Les tesselles se coupent avec des pinces spéciales à mosaïque, et une fois cassées sont très coupantes (surtout les pâtes de verre)... J'ai appris cette technique avec mon père dans l'école de Bordeneuve-de-Bory, près d'Agen, où il était instituteur. Il avait des livres avec des modèles et nous utilisions des tesselles en plastique, que nous collions sur des panneaux de bois.

    Des écolières partant au lycée...








    Un marché de fruits et légumes...





    Une promenade en barque sur les arroyos, dans la baie d'Ha Long terrestre



    Deux étudiantes, face à la mer...





    et pour clôturer le traditionnel dragon (photographié dans le centre du Vietnam), assemblage de morceaux de matières diverses : nacre, bouts de tasses ou de plats, etc...


    20 commentaires
  • Merci aux huit participants à ce jeu du portrait chinois. Allez donc voir leurs sites qui sont tous passionnants.

    Armide du blog :  "les balades de Pistol, bouledogue français" :

    Si j'étais une couleur, je serais le bleu turquoise
    Si j'étais un arbre je serais un tilleul
    Si j'étais une fleur un
    iris
    Si j'étais une région, la Bourgogne

    Si j'étais un sport, la danse
    Si j'étais un écrivain, Colette
    Si j'étais un métier, assistante sociale,
    Si j'étais un art, la musique
    Si j'étais un animal, une panthère...

    Maria Dora du blog : "Maria-Dora" :

    Si j'étais une couleur je serais le vert
    Si j'étais un arbre je serais un magnolia
    Si j'étais une fleur je serais une rose
    Si j'étais une région je serais la bretagne
    Si j'étais un sport je serais la natation
    Si j'étais un écrivain je serais Max de Veuzit
    Si j'étais un métier je serais médecin
    Si j'étais un art je serais peintre
    Si j'étais un animal je serais un chat...

    Dany du blog : "Voyages autour du Monde" :

    Si j'étais une couleur je serais le bleu
    Si j'étais un arbre je serais le baobab

    Si j'étais une fleur je serais la fleur de Tiaré
    Si j'étais une région, je serais le Kenya (Afrique),
    Si j'étais un sport, je serais le surf...
    Si j'étais un écrivain, Kenneth WHITE
    Si j'étais un métier, je serais vétérinaire en Afrique"...
    Si j'étais un art, je serais la nature...
    Si j'étais un animal, je serais un éléphant...


    Claude du blog : "Plaisir de la photo" : 

    Si j'étais une couleur je serais le Bleu
    Si j'étais un arbre je serais saule pleureur
    Si j'étais une fleur je serais un coquelicot

    Si j'étais une région je serais bien sur le Sud Ouest...
    Si j'étais un sport je serais l'alpinisme
    Si j'étais un écrivain, je serais poète
    Si j'étais un métier, je serais menuisier
    Si j'étais un art, je serais la photo
    Si j'étais un animal, je serais féline…

    Arlette du blog : "Le cercle des lecteurs" :

    Si j'étais une couleur je serais le vert ou le violet
    Si j'étais un arbre je serais un tilleul ou un platane

    Si j'étais une fleur je serais une rose
    Si j'étais une région, je serais le Sud-Ouest
    Si j'étais un sport, je serais le patinage atistique...
    Si j'étais un écrivain je serais Victor Hugo
    Si j'étais un métier, je serais homéopathe/guérisseur
    Si j'étais un art, je serais le pastel...
    Si j'étais un animal, je serais un aigle...
     

    Fuxy, du blog : "Le terrier des renards" :
    Si j'étais une couleur, je serais… le rouge

    Si j'étais un arbre je serais… un tilleul

    Si j'étais une fleur, je serais… un lys

    Si j'étais une région, je serais… la Lorraine

    Si j'étais un sport, je serais… le cyclisme

    Si j'étais un écrivain, je serais… Conan Doyle

    Si j'étais un métier, je serais… Informaticien

    Si j'étais un art, je serais… la musique

    Si j'étais un animal, je serais… un renard


    Aubert, du blog : "Les passe-temps d'Aubert59" :
    Si j'étais une couleur, je serais le bleu,
    Si j'étais un arbre, je serais un saule-pleureur,
    Si j'étais une fleur, je serais une violette,
    Si j'étais une région, je serais la Bretagne,
    Si j'étais un sport, je serais la natation,
    Si j'étais un écrivain, je serais Marie-Paule Armand,
    Si j'étais un métier, je serais une puéricultrice,
    Si j'étais un art, je serais la broderie à points comptés,
    Si j'étais un animal, je serais un dauphin.
     


    Eva, du blog : "Les doudous d'Eva" :
    Si j'étais un animal, je serais un hérisson,
    Si j'étais un art, je serais la sculpture,
    Si j'étais un métier, je serais un métier à tisser les fils de la vie,
    Si j'étais une fleur, je serais un myosotis,
    Si j'étais un arbre, je serais un pommier,
    Si j'étais une région, je serais le monde pour ses diversités,
    Si j'étais un sport, je serais la randonnée,
    Si j'étais une couleur, je serais la couleur du soleil couchant...

    Merci et bravo à tous et toutes...

     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique