• J'ai emprunté ce livre dont j'avais beaucoup entendu parler à la médiathèque.

     

     

    Informations pratiques :

     

    Roman de Philippe Lançon, paru aux Editions "Gallimard", en août 2018. 510 pages. 21 €

    Prix Femina 2018 et Prix du Roman-News 2018.

     

    La 4ème de couverture :

    Lambeau, subst. masc.

    1. Morceau d'étoffe, de papier, de matière souple, déchiré ou arraché, détaché du tout ou y attenant en partie.

    2. Par analogie : morceau de chair ou de peau arrachée volontairement ou accidentellement. Lambeau sanglant ; lambeaux de chair et de sang. Juan, désespéré, le mordit à la joue, déchira un lambeau de chair qui découvrait sa mâchoire (Borel, Champavert, 1833, p. 55).

    3. Chirurgie : segment de parties molles conservées lors de l'amputation d'un membre pour recouvrir les parties osseuses et obtenir une cicatrice souple. Il ne restait plus après l'amputation qu'à rabattre le lambeau de chair sur la plaie, ainsi qu'une épaulette à plat (Zola, Débâcle, 1892, p. 338). (Définitions extraites du Trésor de la Langue Française).

    Philippe Lançon est journaliste à Libération et Charlie Hebdo, et écrivain.

     

     

    Mon ressenti :

     

    Philippe, le narrateur, 52 ans, était journaliste à Charlie Hebdo et à Libération.

    Il nous raconte la journée du 7 janvier 2015 qui a fait basculer sa vie. Il participait à la conférence de rédaction de Charlie Hebdo et a été blessé par balles lors de l'attentat terroriste qui a décimé ses collègues : Wolinski, Cabu, Charb, Honoré,Tignous et 6 autres personnes.

     

    Philippe est un survivant, un miraculé, dont la mâchoire a été fracassée, et qui va être transporté d'hôpital en hôpital , de bloc en bloc pour se reconstruire.

    Il nous fait partager ses émotions avant, pendant et après l'attentat, ses émotions, ses douleurs, ses doutes, ses cauchemars.

    En un an il va subir 17 opérations de reconstitution faciale et se familiariser avec le milieu médical : chirurgiens, infirmiers, brancardiers, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychologues, et se reconstruire peu à peu.

     

    L'écriture lui permet d'exorciser sa peur, sa souffrance. Il n'y a pas de haine ou de désir de vengeance dans ses propos, toujours très mesurés.

    J'ai aimé ses références littéraires, ses livres doudous, qu'il lit et relit,  les récits de ses voyages, son courage et sa lucidité.

    Ce livre, magnifiquement écrit, aurait mérité le Prix Goncourt 2018.


    7 commentaires
  • Dans mon jardin, pas très loin de la mer, la terre est sablonneuse et les plantes de bruyère s'y plaisent bien.

    J'ai une belle azalée rouge et deux rhododendrons mauves, dont l'un forme un véritable bouquet avec ses multiples troncs...

    Voici quelques photos de l'azalée

    L'azalée du jardin...
    L'azalée du jardin...
    L'azalée du jardin...
    L'azalée du jardin...
    L'azalée du jardin...
    L'azalée du jardin...
    L'azalée du jardin...

    12 commentaires
  • Rond ou carré, le gâteau invisible aux pommes est toujours aussi bon !

    Il y a quelques jours, je vous ai proposé une recette de "gâteau invisible aux pommes", léger et délicieux.

     

    Mon aminaute Rose, du blog : "Au fil de mes pas Rose63" m'a envoyé une photo de celui qu'elle a réalisé le lendemain, avec ces mots :

    J'en ai fait un hier si bon que j'ai recommencé ce matin 

    Un vrai délice , ma seule note en plus : j"ai rajouté un peu de cannelle 

    Je l'ai fait dans ce moule car je le trouve plus attrayant 

    Je vais faire une compote de pommes pour servir avec  aujourd'hui 

     

     

     

    Rond ou carré, le gâteau invisible aux pommes est toujours aussi bon !

    Alors : rond ou carré, avec ou sans cannelle, ce gâteau est délicieux !

     

    Si vous ne connaissez pas Rose, n'hésitez pas à lui rendre visite en cliquant sur le nom de son blog : "Au fil de mes pas Rose63". Elle nous présente sa belle région, l'Auvergne, ses voyages et tout ce qui l'émerveille...


    7 commentaires
  • Achetez "Les métiers improbables" et contribuez à réaliser le rêve d'un enfant gravement malade...

    Depuis 2011, Quichottine, de la bibliothèque de Quichottine, a impulsé et orchestré la réalisation, en auto-édition, de 6 livres, les anthologies, dont l'intégralité des bénéfices est versée à l'association "Rêves", pour réaliser le rêve d'enfants et adolescents gravement malades.

     

    Il y a eu 5 recueils, de 2011 à 2017 (toujours en vente en cliquant ICI) :

    • L'atelier de Mijoty
    • La boite à rêves
    • La marguerite des possibles
    • Le mariage
    • Voyages

    En 2019, 108 auteurs, la plupart blogueurs, ont contribué à la 6ème anthologie : "Les métiers improbables" ( ceux qui ne figurent pas dans une liste à Pôle Emploi… ou qui sont présentés de façon inattendue).

     

    Ce livre est mis en vente, en souscription du 15 au 31 mai, au profit de l'association "Rêves", pour contribuer à faire sourire des enfants gravement malades qui en ont tant besoin. A partir de mi juin il sera disponible directement sur le site The Book Edition.

     

     

    Pour commander le livre, il faut se rendre chez Quichottine, remplir le bulletin de souscription et suivre les instructions (15 € par exemplaire + frais d'envoi)

    Sur chaque exemplaire papier, 6,32 € sont reversés à l'association "Rêves".

    Achetez "Les métiers improbables" et contribuez à réaliser le rêve d'un enfant gravement malade...

    J'ai contribué aux 3 dernières Anthologies.

    Dans ce dernier recueil, je me suis imaginée "attachée de presse d'une aigrette garzette", et "Puiseur de merveilles"...

    Si vous le pouvez, partagez cet article, sur votre blog ou vos réseaux sociaux...


    5 commentaires
  • Il y a quelques semaines j'ai acheté, en jardinerie une azalée en bonsaï. Elle portait de nombreux boutons qui viennent de fleurir les uns après les autres...

    Une azalée en bonsaï...
    Une azalée en bonsaï...
    Une azalée en bonsaï...
    Une azalée en bonsaï...

    Ses fleurs roses sont aussi grandes que celles d'une azalée normale.

    J'espère pouvoir la conserver longtemps... Il faut surtout l'arroser régulièrement pour éviter qu'elle ne dessèche...


    13 commentaires