• J'ai reçu ce livre gratuitement pour l'achat de deux autres livres de poche, dans mon espace culturel préféré.

    Informations pratiques : 251 pages, édité en mars 2012

     

    L'auteur : Tatiana de Rosnay, 56 ans est Franco-Anglaise et vit à Paris. Elle est l'auteur de 11 romans dont : "Elle s'appelait Sarah", "Boomerang", "Le voisin".

     

    La 4ème de couverture :

    Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé…

     

    Portrait d’une âme pure, récit documenté d’une implacable mutation, ce livre marie la sobriété de l’écriture aux élans du romantisme classique. Pierre Vavasseur, Le Parisien.

     

    Les lettres tendres, au charme délicat que Rose adresse à son défunt mari recréent le vieux Paris et nous serrent le cœur. Marie Claire.

     

    Mon ressenti :                                                                  

    Rose est une femme de 60 ans, veuve, vivant à Paris, rue Childebert, au 19ème siècle. Les travaux engagés par le Préfet Haussmann pour moderniser Paris vont faire disparaître sa rue. Elle est expropriée mais ne veut pas quitter sa maison.

    Rose écrit à son mari pour lui raconter son combat, ses amitiés et ses derniers jours, cachée dans la maison qui va être démolie.

    L'écriture est agréable et j'ai apprécié de découvrir le vieux Paris.

    J'ai apprécié ce roman mais n'ai pas été aussi émue qu'en lisant : "Elle s'appelait Sarah".    


    1 commentaire
  • Il n'y a pas que moi qui aime lire à l'ombre du catalpa : Ecureuille, ma chatte, aime aussi se prélasser sur mon bain de soleil...

    Quand je libère la place, Ecureuille la prend...

    Qui va à la chasse perd sa place...

    7 commentaires
  • Le 4 juillet, j'ai effectué un vol en U.L.M. au-dessus du Bassin d'Arcachon.

    Je vous ai montré les dentelles de vagues au bord de l'Océan, le survol d'Arcachon etdes cabanes tchanquées.

    Nous avons décollé de l'aérodrome d'Andernos, et avons donc survolé la ville d'Andernos et le port ostréicole, puis la plage des Quinconces :

    Vol en U.L.M. 2017 : survol d'Andernos et d'Arès...
    Vol en U.L.M. 2017 : survol d'Andernos et d'Arès...
    Vol en U.L.M. 2017 : survol d'Andernos et d'Arès...
    Vol en U.L.M. 2017 : survol d'Andernos et d'Arès...

    Au retour, nous avons survolé Arès, à 4 km d' Andernos avant de rejoindre l'aérodrome.

    Le port ostréicole (avec des reflets) :

     

    La jetée d'Arès, et le centre ville :

    Vol en U.L.M. 2017 : survol d'Andernos et d'Arès...
    Vol en U.L.M. 2017 : survol d'Andernos et d'Arès...
    Vol en U.L.M. 2017 : survol d'Andernos et d'Arès...

    Et la plage de Saint-Brice avec son petit ruisseau, le Cirès :

    Vol en U.L.M. 2017 : survol d'Andernos et d'Arès...
    Vol en U.L.M. 2017 : survol d'Andernos et d'Arès...

    Lorsque je fais du canoë, je longe la côte entre ces deux villes, Arès et Andernos.


    4 commentaires
  • Le vendredi soir, après avoir dîné à la Fête aux huîtres d'Arès, je me suis émerveillée devant un magnifique ciel pommelé. La marée était haute, le soleil commençait à descendre :

    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...

    Le lendemain soir je suis retournée au même endroit espérant pouvoir photographier les reflets des attractions foraines dans la mer. Mais je n'avais pas réfléchi que la marée ne serait haute qu'une heure plus tard...

     

    Alors j'ai photographié le ciel (ci-dessus) et le coucher de soleil qui était encore plus beau que la veille :

    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...
    Couchers de soleil sur le Bassin d'Arcachon - août 2017...

    7 commentaires
  • Les fêtes aux huîtres se succèdent en été sur le Bassin d'Arcachon. Chaque ville et village a la sienne : La Teste, Gujan-Mestras, Andernos, Le Canon, L'Herbe, Arès...

    Elle a lieu à Arès, sur le Bassin d'Arcachon, aux alentours du 15 août. Cette année c'était du 11 au 13 août.

    La fête foraine s'installe alors sur la route qui longe la plage et de grandes tables sont installées au bord du Bassin.

    J'y vais quasiment chaque année pour déguster moules et huîtres.

     

    Il vaut mieux arriver de bonne heure (un peu avant 19 h), car ces dégustations sont très prisées. Il faut faire la queue pour acheter les tickets. Puis ensuite attendre avec les tickets devant les stands qui délivrent les fruits de mer.

    Il y a aussi de la soupe de poissons et des beignets de calamars, et pour ceux qui n'aiment pasles fruits de mer, beaucoup d'autre choix : magrets, paellas, sandwichs, etc...

     

    Cette année, j'y suis allée dîner le vendredi soir avec mon frère. Il n'y avait pas trop foule lorsque nous sommes arrivés.

     

    Mais beaucoup plus lorsque nous sommes partis :

     

    La fête aux huîtres 2017, à Arès...
    La fête aux huîtres 2017, à Arès...

    La fête foraine et les bandas animent les soirées :

    La fête aux huîtres 2017, à Arès...
    La fête aux huîtres 2017, à Arès...
    La fête aux huîtres 2017, à Arès...
    La fête aux huîtres 2017, à Arès...
     

    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires